Chantal Hébert

Chantal Hébert est chroniqueuse politique au Toronto Star depuis 1999. Elle signe également une chronique dans le magazine L’actualité et commente la politique à la radio (Gravel le matin sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première) et à la télévision (Les coulisses du pouvoir à RDI / ICI Radio-Canada Télé et At Issue à CBC). On peut la suivre sur Twitter : @ChantalHbert.

Harperland revisité

En refermant Harperland, l’ouvrage que le journaliste Lawrence Martin vient de publier sur les quatre années de pouvoir des conservateurs à Ottawa, de nombreux lecteurs seront tentés de conclure que Stephen Harper est le plus grand danger public qui menace le Canada depuis… Lucien Bouchard.

La déroute de la gauche caviar…

Si la tendance se maintient, Rob Ford pourrait devenir maire de la plus grande ville du Canada. Considéré comme un bouffon par une bonne partie de l’élite torontoise en début de campagne, il était pourtant devenu le candidat à battre à la rentrée de septembre.

Le virus minoritaire

Le parlement canadien est engagé dans le plus long cycle minoritaire de son histoire moderne. En juin, il a franchi la barre des 72 mois établie par les gouvernements Diefenbaker et Pearson, de 1962 à 1968.

« Libérez-nous des libéraux » ?

Lorsque le gratin du mouvement souverainiste s’est réuni à Montréal à la mi-août pour célébrer le 20e anniversaire de l’arrivée en politique de Gilles Duceppe, quelques centaines d’invités ont revécu avec lui des temps forts de sa carrière fédérale.

Ils ont changé la donne politique

Il n’y a pas que le Bloc québécois dont le 20e anniversaire coïncide avec celui de l’échec de Meech. Toute une génération de commentateurs politiques a fait ses premières armes à l’occasion de cet épisode marquant de la saga Québec-Canada.

Lucien Bouchard lance un pavé dans la mare péquiste

L’ancien premier ministre du Québec affirme que la souveraineté n’est pas réalisable à court terme et reproche au Parti québécois de vouloir prendre la place de l’ADQ dans le débat sur l’identité québécoise. Les blogueurs Chantal Hébert et Jean-François Lisée, ex-conseiller de Lucien Bouchard, commentent cette déclaration.

Harper et le Québec : un point de non-retour

Depuis qu’il en est le chef, Stephen Harper incarne le Parti conservateur fédéral au Québec. Pendant ses premières années à la tête de sa formation, il l’a littéralement portée à bout de bras. Aujourd’hui, il la tire inexorablement vers le bas. La relation du premier ministre avec les Québécois semble avoir franchi le point de non-retour.