Articles par Chantal Hébert

Chantal Hébert

La mouvance anti-immigration se fait connaître de plus en plus ouvertement.

Les marchands du temple

10 février 2017

Pourquoi a-t-il fallu un drame pour prendre acte de la dérive dans le débat sur la laïcité?

Comment atteindre le cœur de l’homme politique le plus puissant de la planète?

«Si la tendance se maintient, aucun des deux principaux chefs fédéraux choisis en 2017 ne deviendra premier ministre en 2019.»

Effet Trump, élections en Allemagne et en France, scrutin en Colombie-Britannique, courses à la direction du Parti conservateur et du NPD, voilà un échantillon des choses à surveiller en 2017.

Y a-t-il, au détour du règne libéral actuel, un Trump canadien susceptible de profiter du retour du balancier politique pour chambouler le paysage ?

La promesse du premier ministre de changer le mode de scrutin d’ici 2019 lui colle à la peau, même si ce n’est plus dans ses priorités.

Jean-François Lisée pourrait-il devoir changer d’idée sur la question référendaire?

Presque un an après son arrivée à la tête de la diplomatie canadienne, Stéphane Dion n’a pas réussi à devenir un ministre indispensable.

La chute de l’identitaire

23 septembre 2016

Les enfants de la loi 101 n’ont pas la nostalgie d’un Québec « tricoté serré », qu’ils n’ont pas connu. Leur conception du vivre-ensemble ne fait pas une grande place à des interventions de l’État dans la vie quotidienne des citoyens.

Un automne libéral (bis)?

9 septembre 2016

L’opposition fédérale tente de se réinventer. Pendant ce temps, les libéraux règnent sans partage.

L’effet Trudeau est bien réel. Et l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement libéral populaire a bousculé les calculs des autres partis.

L’année Deltell

10 juin 2016

Gérard Deltell fera figure de repère en vue du vote au leadership.

Envers et contre tout, le PQ semble toujours plein d’espoir.

Si les libéraux restent à flots, c’est qu’une frange orpheline de l’électorat québécois ne se rallie ni au PQ ni à la CAQ.

Thomas Mulcair est encore un des plus redoutables parlementaires de sa génération. Mais tous les grands acteurs n’ont pas l’étoffe de metteurs en scène.

Un choix de société oppose Justin Trudeau, qui a opté pour un budget déficitaire afin de relancer l’économie, et Philippe Couillard, qui veut réduire la dette du Québec.

Ces temps-ci, c’est à Philippe Couillard que Brad Wall donne du fil à retordre.

Le choc des idées pourrait être brutal au Parti conservateur.

La plupart des observateurs sont convaincus que quelqu’un d’autre que M. Mulcair prendra la tête du NPD d’ici 2019.

L’année Trudeau

8 janvier 2016

Justin Trudeau a fait de nombreuses promesses en campagne électorale. Mais les finances de l’État lui permettront-elles de toutes les réaliser?

Bill Morneau est le premier ministre des Finances de l’histoire moderne fédérale à occuper ce poste stratégique sans avoir d’abord fait ses classes en politiques.

Si le passé est garant de l’avenir, le NPD passera les prochaines années à tenter de convaincre les électeurs progressistes qu’ils ont lâché la proie pour l’ombre en votant libéral.

Le Québec arc-en-ciel!

6 novembre 2015

«L’époque où deux partis régnaient presque sans partage sur le Québec semble bel et bien révolue.»