Articles par David Desjardins

David Desjardins

Banalisons

15 septembre 2017

« Non seulement la guerre à la drogue est perdue depuis longtemps, mais celle au pot est une véritable farce à laquelle il est temps de mettre fin. »

La technologie, omniprésente dans nos vies, est devenue plus mystique que mécanique. Nous sommes nombreux à ne pas saisir entièrement ses rouages et à craindre qu’elle nous pousse à l’obsolescence.

« La pêche possède des qualités qui la rendent intemporelle. » La chronique de David Desjardins.

Les jeunes sages

9 mai 2017

Les enfants du millénaire se sont fait dire par leurs parents: fais ce qui te rend heureux. Maintenant devenus adultes à leur tour, ils appliquent le précepte.

Tout le monde a des préjugés. Ce n’est pas si grave. Jusqu’au moment où l’on s’appuie dessus pour faire savoir à des êtres humains qu’ils n’ont pas le droit à la même liberté que tous les autres.

Lorsqu’on vit un deuil, l’art peut parfois nous redonner goût à la vie, même quand l’air est saturé par l’odeur de la mort et que cela nous coupe l’appétit.

Les barbares de salon

30 janvier 2017

Lorsqu’on distribue au citoyen en colère sa petite dose quotidienne de haine de l’autre afin qu’il évite de se considérer comme le possible responsable de son malheur, on finit par créer des monstres.

Il faut considérer le hacker avec le respect et la méfiance qu’il mérite. Il pourrait être notre sauveur. Ou notre bourreau. Ou les deux.

À l’époque politisée dans laquelle on vit, il est plus que jamais essentiel de savoir écouter et se faire comprendre, afin d’avoir des débats productifs.

Une tempête parfaite

17 octobre 2016

Nous vivons une époque de colère, que les médias, traditionnels et sociaux, cultivent au mépris de l’intelligence.

Pour l’amour des bêtes

14 septembre 2016

Quoi que puissent penser certains, la perte d’un animal n’est pas moins douloureuse que celle d’une personne qui nous est chère.

La crise de l’attention

18 juillet 2016

Si la crise de l’attention est une affaire d’hygiène mentale, l’hyperconnectivité pourrait bien devenir la cigarette du XXIe siècle.

Nous agissons tous parfois en parfaits innocents. Cela devrait appeler à un peu plus d’indulgence au moment de condamner son prochain en un clic.

Les objets, comme les souvenirs, racontent le fil de nos existences, car ils sont habités par le passé de ceux qui les possèdent.

David Bowie fut pour moi bien plus qu’un modèle musical. Il m’a montré comment vieillir avec grâce.

Se pourrait-il que la colère que nous éprouvons envers le cinéaste soit si grande parce qu’elle est tournée en partie vers nous-mêmes ?

À ce jour, le plus extraordinaire tour de force des grosses pointures du Web, c’est encore de parvenir à faire croire à la gratuité de leurs services.

Ce qui reste de lui, c’est son courage d’imaginer sa ville autrement qu’en pourvoyeuse de services. Une ville habitable, dans tous les sens du terme.

Le stress de l’abondance

17 décembre 2015

Censé être la revanche du consommateur, l’excès de choix est-il finalement nuisible? Chose certaine, il exacerbe le sentiment permanent de rater un truc.

Que la Force soit avec nous

12 novembre 2015

«Le génie de Star Wars, c’est d’avoir su rendre les principes des grands mythes digestes, à coups d’épées laser et de combats spatiaux.»

Elle est revenue de l’école avec sa petite tête blonde penchée sur le côté, la moue boudeuse: «Papa, je me suis encore fait chicaner parce que t’avais mis un truc interdit dans mes collations.»

Comment devenir gourou

21 septembre 2015

«Si je n’ai pas de diplôme en nutrition, la mise en marché de ma relative célébrité comblera parfaitement cette lacune. Ça et une poignée d’études plus ou moins bidon glanées sur le Web.»

Ces inaccessibles étoiles

28 juillet 2015

«Je me méfie du héros qui prescrit. De la santé comme une morale. De ces idéaux impossibles à toucher du bout du doigt», dit le chroniqueur David Desjardins.