David Desjardins

David Desjardins

Depuis ses débuts comme chroniqueur en 2002, David Desjardins n’a cessé de chercher l’angle inédit par lequel prendre le fait de société, la tendance ou la nouvelle. Cela n’est pas une posture ni une provocation chez celui qui collabore au magazine L’actualité depuis 2011. C’est plutôt une manière de se placer en marge pour mieux comprendre la mécanique des faits, mais surtout celle de nos réactions devant ceux-ci. Toujours actif dans plusieurs médias, David Desjardins est basé à Québec. Il est aussi vice-président et fondateur de l’agence La Flèche, spécialisée en marketing de contenu.

Maudits jeunes

« Quand on s’y arrête, on constate que la société s’améliore constamment. Elle ne prend simplement pas toujours le chemin que souhaiteraient les plus vieux et autres grincheux médiatiques. »

L’autre blackface

« Le vrai blackface est là, au fond : chez tous ceux et celles qui ne disent pas ce qu’ils pensent, parce qu’ils n’en ont pas le droit. Mais qui n’en pensent ou n’en font pas moins. »

L’impasse

« S’il a le sentiment d’être pris dans une impasse, un animal peut se rebiffer et devenir agressif. C’est peut-être ça aussi qui est en train de se produire dans nos sociétés. »

Le rire franc

Le problème avec la satire aujourd’hui, c’est qu’elle est devenue un refuge et une fin en soi. On se moque pour se moquer. La cible n’est plus claire. C’est un humour qui ne dérange plus autant qu’il réconforte.

Conjurer le monstre

« À trop protéger les enfants, nous construisons des êtres fantasmés qui sont une sorte de golem que nous aurions façonné avec la boue de nos erreurs et de nos errances. »

Quelque chose dans l’eau

«Québec est une des cités les moins violentes d’Amérique du Nord, qui jouit du plein emploi, où le tourisme vient de connaître une année record, et son unique grave problème est d’être contaminée quotidiennement par ses radios d’opinion.»

La décence

«À quelle somme ce genre de comportement devient-il acceptable, selon vous, messieurs ? Cent mille dollars ? Un million ? Combien pour pogner une fesse, pour exhiber son sexe, pour menacer de représailles ?»

Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie