Jean-Frédéric Légaré-Tremblay

Jean-Frédéric Légaré-Tremblay (JFLT) a une spécialité : le monde. Rien de plus, rien de moins. À Oulan-Bator, à Séoul, à Kiev, à Washington et depuis Montréal, l’homme aux quatre noms (ou Jean-Frédéric ou JFLT) cherche les faits de société, les phénomènes politiques et les tendances économiques qui font, défont et refont le monde. En plus de collaborer à L’actualité, il signe dans les pages du Devoir, anime l’émission Planète Terre au Canal Savoir et décortique à l’occasion l’actualité internationale au micro d’ICI Radio-Canada Première. On peut le suivre sur Twitter : @JeanFrederic_LT.

Au secours de l’Ukraine

Les soldats ukrainiens montent maintenant au front chaussés de bottes venues du Canada. L’État tente d’éviter la faillite grâce aux conseils d’un avocat formé à Montréal. Le combat diplomatique pour protéger sa souveraineté est dirigé depuis le 40e étage de la Place Ville-Marie. De Montréal à Kiev, des Canadiens d’origine ukrainienne tentent d’aider leur pays d’origine à contrer les rebelles prorusses. L’actualité est allé à leur rencontre.

Nous serons tous Coréens !

La Corée a trouvé une recette irrésistible pour conquérir la planète avec sa culture et ainsi assurer sa croissance économique : un projet fou né dans les officines gouvernementales à Séoul.
Galerie d’images

Quand l’énergie change le monde

Elle peut être une arme, un sujet de vives tensions, un levier de puissance, un casse-tête. Parce qu’elle est indispensable au développement des nations, l’énergie fusionne régulièrement avec la politique. Zoom sur les points chauds énergétiques aux quatre coins de la planète.

Terrorisme islamiste en Afrique : bienvenue au «Sahelistan»

Des centaines de personnes ont été tuées en début de semaine au Nigeria par des islamistes de l’organisation terroriste Boko Haram, qui ont aussi enlevé près de 200 adolescentes à la mi-avril. Déjà, en 2012, un «nouvel Afghanistan» était en gestation dans cette région, rapportait Jean-Frédéric Légaré-Tremblay. Voici quelques clés pour mieux comprendre ces tensions.

L’Inde chancelle

Les travailleurs canadiens qui craignent que leur emploi ne file vers l’Inde auraient intérêt à entendre Mira Kamdar. Cette chroniqueuse et spécialiste de l’Inde est formelle : le pays a cinq ans pour régler ses problèmes de pauvreté, d’éducation, de racisme… Sans quoi, il fonce tout droit vers la catastrophe.

Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie