Julien Tourreille

Présence militaire des États-Unis en Afghanistan : un prolongement nécessaire, mais incertain

Alors que 53 % des Américains se disent insatisfaits de la façon dont le président Obama gère le dossier afghan, celui-ci devrait profiter du discours sur l’état de l’Union de ce soir pour clarifier — auprès de sa population tout autant que des alliés des États-Unis — la stratégie que son administration entend mettre en œuvre en Afghanistan au-delà de 2014.

Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie