Léa Stréliski

Auteure et humoriste, Léa Stréliski est diplômée de l’École Nationale de l’humour, après 15 ans de rédaction publicitaire. Collaboratrice régulière dans La Presse + et à La Soirée est (encore) jeune, elle sort à l’automne 2019 son premier essai La vie n’est pas une course aux éditions Québec-Amérique. On peut la suivre sur Twitter @LeaStreliski.

Nous et le Black Lives Matter

Nos institutions sont en retard. Et c’est pour ça que ça prend des mouvements. C’est pour ça que la pression est nécessaire. C’est pour ça que les manifs, les dénonciations, les hashtags sont importants.

Le coude

Il aura suffi de quelques mois pour que le coude se voie catapulté à l’avant-scène. Et il n’y a guère que le masque pour lui offrir un peu de répit.

Merci aux profs

Dans un semblant de normalité, mes fils ont revu leurs amis. Et les profs étaient là, pour tenir leur groupe. Je ne sais pas ce que sera la rentrée, mais les profs seront là, parfois pris encore entre l’arbre et l’écorce.

La baleine morte

C’est aussi dans l’éphémère qu’on donne un sens à la vie. Les sauts de baleine sont sûrement plus beaux quand on sait qu’un jour, ils n’y seront plus.

L’école est finie

Quand monsieur le premier ministre répète en conférence de presse que « l’école n’est pas finie », j’espère qu’il comprend ce qu’il fait porter aux parents.

L’espoir des canettes

L’épicerie n’acceptait plus les canettes. Pourtant, quelqu’un les ramassait quand je les déposais devant chez moi. C’était le signe que quelqu’un, quelque part, avait espoir que la machine reparte…

Le village en ville

Il y a des jours où, pour un parent, tout devient trop. En temps normal, en temps de non-crise, c’est là que le village intervient. Il n’est pas si loin, le village. Il est à deux mètres.