Articles par Mathieu Charlebois

Mathieu Charlebois

Ce bon vieux changement

12 juillet 2018

S’il y a bien une chose que Céline Dion nous a apprise, c’est qu’on ne change pas. Alors peu importe qui gagne la prochaine élection, le Québec ne se réveillera pas fondamentalement différent le 2 octobre.

Maman au Parlement

29 juin 2018

D’une ministre fédérale qui nourrit son enfant durant la période de questions aux mères de famille qui font le grand saut en politique, Mathieu Charlebois nous parle d’allaitement et de politique. Et dépoussière au passage quelques vieux clichés.

Le meilleur moyen de ramasser des votes rapidement, c’est généralement de dire aux gens qu’ils ont absolument raison. Et, cette fois, qu’ils vont pouvoir regarder le beau tramway neuf bien assis dans leur auto.

Le défi de la CAQ d’ici octobre sera d’essayer de rester juste assez visible, mais pas trop. Surtout, elle devra continuer à ne pas être le Parti libéral. C’est son plus grand atout.

Voilà un an et demi que je n’ai pas écrit de billets sur la politique pour L’actualité. Pour mon retour, ça me prendrait un sujet audacieux. Un événement passé sous le radar des grands médias. Une nouvelle renversante… Un truc surprenant…

Du Salon bleu au hot room, en passant par le micro-ondes pour faire réchauffer son restant de spaghetti, notre chroniqueur Mathieu Charlebois s’est plongé, le temps d’une journée, dans la vie d’un député.

Du Salon bleu au hot room, en passant par le micro-ondes pour faire réchauffer son restant de spaghetti, notre chroniqueur Mathieu Charlebois s’est plongé, le temps d’une journée, dans la vie d’un député.

Un succès estival, c’est comme un pina colada : ça fait nouveau, ça goûte bon, mais à la longue, ça tombe sur le cœur, et quand l’été est fini, on ne veut plus jamais en entendre parler.

Que faire de votre congé du 21 mai ? Se demander quelle fête on célèbre exactement, voilà qui peut facilement remplir une longue fin de semaine.

2018, année de rien

9 mars 2018

L’Unesco n’a rien décrété pour 2018. Ce n’est pas faute d’avoir essayé.

La séduction est-elle morte ? Pour le savoir, Mathieu Charlebois a visité le Salon de l’amour et de la séduction. Voici le résultat de son enquête.

Mathieu Charlebois a assisté au rodéo urbain de Montréal. Il en est revenu secoué.

Mathieu Charlebois a passé son dimanche aux Jeux écossais, à Verdun. Il en est revenu enchanté… et avec une légère perte auditive !

Nulle part au Québec ne trouve-t-on plus de lycra moulant en un seul lieu qu’au Palais des Congrès, le week-end du Comiccon.

Notre chroniqueur Mathieu Charlebois a visité le cirque de la F1 à Montréal. Il a eu envie de revenir en Bixi.

Mathieu Charlebois a passé la journée avec les candidats du PLQ et de la CAQ dans Gouin. Et pendant qu’il écrivait sa chronique dans son bar de quartier, QS est venu célébrer à côté de lui.

Notre chroniqueur a obtenu une entrevue exclusive avec… le patriarche de l’humanité.

Le 17 mai 2017, Mathieu Charlebois a pesté contre Montréal, puis en est tombé follement amoureux, encore une fois…

Notre chroniqueur Mathieu Charlebois a regardé l’élection française dans un bar rempli d’expatriés à Montréal. Presque mieux qu’un match du Canadien en séries.

Au Québec, si tu n’as pas le look d’un Sylvain Tremblay, ça se peut que tu te butes à des préjugés. La chronique de Mathieu Charlebois.

Rien ni personne ne polarise autant l’opinion publique que Gabriel Nadeau-Dubois. À part peut-être la coriandre.

Ou comment survivre aux «trolls» quand on est blogueur, et surtout blogueuse.

Avec 11 millions de dollars, imaginez ce que les grands chefs québécois auraient pu créer comme restaurant au Casino de Montréal. Mais Loto-Québec a préféré faire affaire avec Robuchon.

Dans notre angle mort

21 février 2017

Attention, les adeptes canadiens de la théorie du complot se déchaînent!