Marie Boule

Adieu, climatosceptiques

En anglais, on dit « climate denier », une personne « en déni » de l’urgence climatique. En français, le terme « climatosceptique » sonne beaucoup moins péjoratif. Appelons un chat un chat. Ce chat-là est un négateur du climat.

L’Allemagne veut sauver ses forêts

L’Allemagne a débloqué 800 millions d’euros sur quatre ans pour reboiser ses forêts en péril, qui ont été attaquées par des scolytes, qui ressemblent à des minuscules scarabées poilus, rongent l’écorce des arbres et s’introduisent à l’intérieur pour pondre.

Prêter main-forte à la science

Collaborer activement à des recherches qui vont améliorer notre santé ou contribuer à préserver l’environnement : c’est ce que propose la science participative, une nouvelle façon de mener des recherches qui se répand de plus en plus au Québec.

Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie