Articles par Philippe J. Fournier

Philippe J. Fournier

Il ne reste plus que 74 jours avant les élections générales au Québec. Bien que les Québécois se trouvent présentement à des années-lumière de la politique, nos politiciens ratissent déjà leurs circonscriptions avec pour objectif de faire bouger l’aiguille en leur faveur.

À quelques semaines du déclenchement des élections, où en est l’humeur politique des Québécois ?

À moins de trois mois des élections provinciales, Philippe J. Fournier analyse une année de sondages. Si certaines tendances se dégagent sur plusieurs semaines et plusieurs mois, gare aux coups de sonde uniques.

Au coeur de la région de Lanaudière, la circonscription de Joliette s’annonce comme une chaude lutte entre la vice-cheffe du Parti québécois, Véronique Hivon, et le candidat de la Coalition avenir Québec, François Saint-Louis.

La CAQ aux commandes

27 juin 2018

À moins de 100 jours de l’élection du 1er octobre, Philippe J. Fournier nous présente sa nouvelle projection électorale et lève le voile sur l’hypothèse la plus probable : un gouvernement caquiste majoritaire.

Selon le dernier sondage CROP, la Coalition Avenir Québec trône en tête des intentions de vote avec l’appui de 39 % des répondants, suivie du Parti libéral du Québec (33 %). Le Parti québécois continue de perdre du terrain.

La formation de François Legault a remporté la précampagne électorale en se hissant, lentement mais sûrement, au-dessus de peloton. Entre les batailles de terrain, les repas-partage et les barbecues, la saison estivale promet donc d’être chaudement disputée.

Le règne libéral ontarien devrait prendre fin demain soir après 15 années de pouvoir et quatre victoires électorales consécutives. Mais la capitulation surprise de Kathleen Wynne pourrait encourager des électeurs libéraux à se tourner vers les néo-démocrates pour bloquer Doug Ford.

Donnée gagnante du scrutin du 1er octobre dans 90 % des cas, la Coalition Avenir Québec atteint ou dépasse le seuil de majorité dans un peu plus de la moitié des simulations. Le PLQ n’a toutefois pas dit son dernier mot : il remporte une simulation sur 10.

Selon les données du recensement canadien, les hommes québécois ont généré en 2016 des revenus moyens de 39 840 $, contre 35 571 $ pour les Québécoises. Un écart de 4 269 $ qui ne se traduit pourtant pas dans chacune des régions de la province. Le point avec Philippe J. Fournier.

Notre chroniqueur Philippe J. Fournier a passé en revue les 125 circonscriptions du Québec selon les probabilités de victoire de chaque parti. Circonscriptions solides, circonscriptions pivots ou pivots blancs… Il dresse un état des lieux à cinq mois du scrutin.

Bien que les chiffres diffèrent quelque peu, les deux sondages publiés au mois d’avril mesurent les mêmes tendances générales. Ainsi, la CAQ semble reculer légèrement, le PLQ demeure stable et le PQ peine à reprendre le terrain perdu. Analyse de Philippe J. Fournier.

Un sondage de Recherche Mainstreet vient confirmer certaines tendances observées par le précédent sondage Léger-LCN. Mais il offre aussi quelques surprises, comme l’explique Philippe J. Fournier.

Notre chroniqueur Philippe J. Fournier, de Qc125, a compilé les circonscriptions où les partis ont le plus de chances de l’emporter lors du scrutin du 1er octobre prochain.

Même avec seulement un peu plus de 26 % du vote populaire, le PQ pourrait remporter une cinquantaine de circonscriptions, justement parce que le vote péquiste est bien plus efficace que celui de ses rivaux.

Les derniers sondages indiquent toujours que la CAQ flirte avec une majorité, mais de justesse. Le PLQ reste dans la course, mais avec un vote concentré. Quant au PQ, il semble avoir freiné sa chute, mais son regain demeure modeste.

L’ancien député péquiste a jeté son dévolu sur Pointe-aux-Trembles. Mais à la lumière des récents sondages défavorables au Parti québécois, Qc125 constate que d’autres circonscriptions lui auraient été plus favorables.

Historiquement, les électeurs de la Capitale-nationale suivent les tendances nationales. En décortiquant les données des sondages, Philippe J. Fournier montre que la CAQ est en position de balayer les 11 circonscriptions de la région.

Les sondages de la fin de semaine renforcent la tendance des dernières semaines. Le PLQ atteint un creux historique, tandis que le PQ n’obtiendrait en moyenne que 13 circonscriptions. La nouvelle projection électorale de Qc125.

Le PLQ deuxième chez les francophones ? L’écart qui se resserre dans la région de Québec ? Un nouveau sondage Mainstreet semble montrer du mouvement, tout en confirmant certaines tendances.

Le modèle Qc125 place Québec solidaire comme favori dans Hochelaga-Maisonneuve depuis plusieurs mois. Voici pourquoi.

La division du vote qui jadis favorisait le Parti libéral du Québec aide maintenant la Coalition Avenir Québec à flirter avec une majorité.

Les gains dans les sondages sont considérables depuis un an pour la formation de François Legault. Notre collaborateur Philippe J. Fournier analyse cette progression.

En analysant les possibilités de sièges selon la performance du Parti québécois, notre collaborateur Philippe J. Fournier constate que le PQ et la CAQ se battent pour le même réservoir d’électeurs.