Ils sont jeunes, bien portants… et atteints d’un cancer. Si les traitements permettent de vaincre la maladie, ils pourraient aussi anéantir leurs chances de devenir parents un jour. Une branche méconnue de la médecine tente de leur venir en aide.