Claudine St-Germain

Claudine St-Germain est rédactrice en chef de L’actualité. Elle a consacré sa carrière au journalisme magazine, d’abord à titre de journaliste indépendante, puis au sein du magazine Coup de pouce, où elle a été responsable des reportages et rédactrice en chef. Elle s’est jointe à L’actualité en 2017 à titre de rédactrice en chef adjointe, avant de prendre la direction de l’équipe en janvier 2021.

Lire pour comprendre

Cette liste de 25 œuvres n’est ni exhaustive ni exclusive, et est surtout sans prétention. Mais elle témoigne d’une chose : les romans sont de formidables révélateurs d’une nation.

Non négociable

Régulièrement, des exemples nous rappellent que l’importance de préserver le fait français n’est jamais acquise au Canada. C’est encore plus flagrant depuis quelques mois.

Une nouvelle ère

Nous entrons dans une nouvelle période de l’histoire, dont les contours ne seront pas définis avant des mois, voire des années. C’est une perspective anxiogène, assurément.

Qui a fait cuire votre burger ?

Nous les avons tenus pour acquis afin de jouir de produits et services bon marché. Les travailleurs au bas de l’échelle désertent désormais les emplois mal payés et au dur labeur. L’économie et la société doivent en prendre note et s’ajuster.

Ceux qui nous font avancer

Jonathan Drouin, Valérie Plante et Géhane Kamel, entre autres, ont retenu l’attention de l’équipe de L’actualité au moment du choix des personnalités qui ont marqué le Québec en 2021. Chacun à leur manière, ils ont fait preuve de courage, de détermination et de vision.

Servir de pont entre Montréal et les régions

Pour expliquer le fossé entre les habitants de la métropole et ceux des autres régions, il faut explorer des questions épineuses comme l’insécurité linguistique. À nous, Québécois ayant des racines de part et d’autre du fleuve ou de la rivière des Prairies, de travailler à notre rapprochement.

Une étrange campagne

Pour s’intéresser à des enjeux électoraux, il faut être capable de se projeter dans l’avenir. Or, en ce moment, on a du mal à se figurer à quoi ressemblera le prochain Noël.

Le bureau est-il mort ?

La pandémie a forcé l’adoption du télétravail, qui compte désormais de nombreux adeptes. Or, le bureau n’a pas dit son dernier mot. Si côtoyer ses collègues en chair et en os procure un réel plaisir, c’est aussi bénéfique sur le plan professionnel.

L’espoir en photo

Certains voient les égoportraits de vaccination comme une preuve du narcissisme de notre époque. C’est plutôt la preuve que nous pouvons être solidaires et nous engager publiquement les uns envers les autres.