Claudine St-Germain

Claudine St-Germain est rédactrice en chef de L’actualité. Elle a consacré sa carrière au journalisme magazine, d’abord à titre de journaliste indépendante, puis au sein du magazine Coup de pouce, où elle a été responsable des reportages et rédactrice en chef. Elle s’est jointe à L’actualité en 2017 à titre de rédactrice en chef adjointe, avant de prendre la direction de l’équipe en janvier 2021.

Ceux qui nous font avancer

Jonathan Drouin, Valérie Plante et Géhane Kamel, entre autres, ont retenu l’attention de l’équipe de L’actualité au moment du choix des personnalités qui ont marqué le Québec en 2021. Chacun à leur manière, ils ont fait preuve de courage, de détermination et de vision.

Servir de pont entre Montréal et les régions

Pour expliquer le fossé entre les habitants de la métropole et ceux des autres régions, il faut explorer des questions épineuses comme l’insécurité linguistique. À nous, Québécois ayant des racines de part et d’autre du fleuve ou de la rivière des Prairies, de travailler à notre rapprochement.

Une étrange campagne

Pour s’intéresser à des enjeux électoraux, il faut être capable de se projeter dans l’avenir. Or, en ce moment, on a du mal à se figurer à quoi ressemblera le prochain Noël.

Le bureau est-il mort ?

La pandémie a forcé l’adoption du télétravail, qui compte désormais de nombreux adeptes. Or, le bureau n’a pas dit son dernier mot. Si côtoyer ses collègues en chair et en os procure un réel plaisir, c’est aussi bénéfique sur le plan professionnel.

L’espoir en photo

Certains voient les égoportraits de vaccination comme une preuve du narcissisme de notre époque. C’est plutôt la preuve que nous pouvons être solidaires et nous engager publiquement les uns envers les autres.

Le grand déblayage

Nous vivons présentement une période historique, que nos enfants raconteront à leurs petits-enfants. Ce serait formidable que leur récit soit celui du moment où l’humanité se sera serré les coudes pour reprendre la maîtrise de son destin.

Un ministre dans la tempête

Fermetures d’établissements, manque de matériel informatique et de personnel, craintes pour la santé et la réussite des élèves, épuisement des enseignants : le réseau scolaire a été fortement secoué au cours de la dernière année. Mais le travail qu’ont accompli les parents et les écoles a fonctionné, dit le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, qui fait le bilan dans une entrevue exclusive.

Tenir bon

Investissons à fond dans l’empathie, l’indulgence, le réconfort. Accordons le bénéfice du doute avant de lancer des roches. Donnons-nous collectivement un break.