André Ducharme

Diplômé en journalisme et information de l’Université Laval, je suis un témoin privilégié de l’actualité culturelle.

Déjà, à 11 ans, je partais de Québec «sur le pouce» pour venir entendre Monique Leyrac à Montréal, puis je repartais en pleine nuit, sur l’autre pouce, retrouver mes parents morts d’inquiétude… Pour ne plus les tourmenter, j’ai fini par m’installer à Montréal.

Depuis, je passe la plupart de mes soirées dans les salles de spectacles. Théâtre, chanson, danse, musique… me passionnent comme au premier jour.

J’ai écrit des récits radiophoniques pour Radio-Canada, une pièce de théâtre ( Léola Louvain, écrivaine ) montée par Paul Buissonneau, un pamphlet sur un sujet casse-margoulette ( Pour en finir avec les casse-cul ), un portrait de Diane Dufresne ( Cendrillon kamikaze ) et un roman ( L’homme en morceaux ).

J’aime aussi le cinéma, la lecture, la photographie, Paris, le vin rouge, la crème glacée, les jujubes. J’aime tondre le gazon, laver la vaisselle, regarder par la fenêtre. || Courriel : [email protected]

Grandeur nature

Elle est tout en hauteur (1,78 m), en santé, en conviction. Auteure-compositrice-interprète de folk, Émilie Clepper lançait, début 2008, Things May Come, un album plein de promesses, célébrant les grands espaces, la beauté et l’amour.

Le Brault risque

En matière de culture, Montréal est comme une ville dotée d’installations olympiques à tous les coins de rue, mais où plus personne ne fait de l’exercice, s’inquiète le président de Culture Montréal, Simon Brault. Il faut, dit-il, créer des programmes pour aider de nouveaux publics à « participer ».

Legendre idéal

Il a la fièvre des artistes, l’assurance des bons gestionnaires, le sourire des vendeurs : le profil idéal pour assurer la direction artistique et générale de l’Opéra de Québec.

La fureur de danser

Muse d’Édouard Lock pendant 18 ans — au sein de La La La Human Steps —, elle s’est engagée dans des chorégraphies qui relevaient du saut à l’élastique… sans élastique. On s’attendait à rencontrer une forte tête : c’est un ange envolé d’un vitrail, une mutante avec des épaules comme ça et une énergie à tout casser. Louise Lecavalier comptera dans l’histoire de la danse.

Bande à part

Bio. Francis Desharnais, de Québec, a 32 ans, des fossettes d’enfant et une poignée de talents : graphiste, illustrateur, réalisateur, animateur et auteur de bande dessinée. « Comme je ne trouve pas mon dessin assez fort, mes gags sont plus écrits que visuels. » Si le trait n’innove pas, le texte, lui, pourrait donner une volée à beaucoup. Celui qui a appris à lire avec la BD se réclame de l’école européenne (Gotlib, Lewis Trondheim), mais ne copie personne.

Vent debout

Elisapie Isaac, que l’on a connue dans le duo Taima, fera paraître son disque There Will Be Stars le 22 septembre prochain. Petit portrait en acrostiche.

L’eau à la bouche

Ce grand garçon de 46 ans a un talent pour agréger gaieté et douleur, un don de sympathie pour ses personnages, qu’il crédite d’une humanité que seule une longue observation des hommes a pu façonner. Action exercée dès l’enfance dans les commerces (dépanneur, restaurant) de ses parents, à Victoriaville, où il avait tout le loisir de laisser traîner ses yeux et ses oreilles. Serge Boucher a été professeur de 5e secondaire pendant 15 ans, avant que le théâtre (Nature morte, Motel Hélène, 24 poses) l’absorbe entièrement. Le voici à la télévision. Une première.

Photosensible

Emmanuelle Léonard a une silhouette d’ajonc, des yeux qui traînent partout, un bac en arts plastiques avec spécialisation en photographie. Elle pourrait tirer le portrait d’artistes, de mannequins, voire d’animaux. Elle l’a fait, d’ailleurs : c’étaient une louve et un aigle à tête blanche !

Le sens de Louis

Le chalet, la pêche, ça sera pour une autre fois. Gros mois d’août pour Louis Bélanger, réalisateur de ce Gaz Bar Blues que nous avons tant aimé. Il tourne Demande à ceux qui restent, un film d’errance sur le deuil, coscénarisé avec son ami Alexis Martin; The Timekeeper – une histoire de bandits sur un chantier des Territoires du Nord-Ouest -, terminé en 2007, mais pris dans les déboires financiers de Christal Films, sort, enfin, le 21 août; et il signe sa première mise en scène de théâtre, Mort de peine, «une conterie d’horreurs et de moments tendres», d’Yvan Bienvenue. Sensible comme une corde de violon, joyeux et sincère, Bélanger, 44 ans, ressemble à un gamin à qui l’on vient d’annoncer qu’il passe en 5e année.

Huit femmes et un homme

Dans la revue Elles, Martine Pothier personnifie huit chanteuses: de Julie Andrews à Dalida, en passant par Édith Piaf, Liza Minnelli et Diane Dufresne. Changement de registre avec Alexander Gavrylyuk qui honore le Concerto pour piano no 2 de Prokofiev.