Vingt ans après le matin tragique du 11 septembre 2001, la stratégie guerrière employée pour lutter contre le terrorisme n’a engendré que le chaos, l’instabilité et des dizaines de milliers de morts. Comment repenser le recours à la violence légitime ?