Mathieu Charlebois

Mathieu Charlebois blogue sur la politique avec un regard humoristique. On peut aussi lire ses anticritiques culinaires sur le blogue Vas-tu finir ton assiette ? et le suivre sur Twitter : @OursMathieu.

Le hockey au cinéma

Les artisans du grand et du petit écran se sont maintes fois inspirés du hockey. Ils traitent parfois directement du sujet, ou bien ils en glorifient les héros, mais le hockey est plus souvent un prétexte pour parler de la vie. Voici quelques œuvres incontournables et d’autres, moins connues.

Le Tricolore au temps du noir et blanc

Cent ans d’existence, ça laisse des traces. Surtout quand il s’agit du plus ancien – et probablement du plus adulé – club de hockey en Amérique du Nord ! Les photos du Canadien de Montréal abondent dans les Archives nationales du Québec et du Canada. En voici quelques-unes, qui nous en apprennent beaucoup sur le hockey… et sur le Québec. (Sauf indication contraire, toutes les photos sont reproduites avec l’autorisation de Bibliothèques et Archives nationales du Québec.)

En voiture !

L’automobile de demain ne volera pas comme on le croyait il y a 50 ans. Tout de même, ses nouveaux attributs impressionnent. Certaines ne seront sur le marché que dans quelques années, mais plusieurs sont déjà disponibles. Voici quelques-uns de ces bolides.

La BD à l’ère du triple W

Longtemps, la bande dessinée a vécu dans un livre cartonné ou dans les pages grises d’un journal. Aujourd’hui, avec Internet, elle revit ! Ses créateurs découvrent un nouveau terrain de jeu et les amateurs rendent accessibles des choses qu’on croyait perdues.

Comme éviter le pourriel

« Comment ont-ils eu mon adresse courriel ? » C’est la question qui nous vient en tête lorsque notre boîte de réception se trouve envahie par des offres publicitaires douteuses. Les responsables de cette plaie de l’Internet ont plusieurs façons de l’obtenir. Parfois, c’est même nous qui la leur fournissons !

L’hameçonnage vocal, Phishing 2.0

Certains fraudeurs poussent l’hameçonnage encore plus loin : dans leurs courriels, ils inscrivent des numéros de téléphone auxquels ils demandent de les contacter. En aucun cas il ne faut appeler. Devant l’appât du gain, certains hameçonneurs ont monté de toute pièce un semblant de système téléphonique. Ces attaques sont assez rares, et le Québec est encore épargné.