Alors que la répression des Ouïgours en Chine suscite de plus en plus l’attention internationale, la diaspora vivant en Turquie, longtemps accueillie à bras ouverts, craint désormais pour sa sécurité.