Épisode 4 – On peut pu rien dire !

T’es pas une femme? Tu peux pas parler de féminisme. T’es pas noir? T’as pas le droit de parler de racisme. Et ne parlez même plus de cruiser, avec #MeToo, on ne peut plus faire de compliments non plus! Aujourd’hui, il n’y a jamais eu autant de monde pour dire qu’on peut pu rien dire. La liberté d’expression est morte? Vive la liberté d’expression!

Dans la même catégorie
3 commentaires
Laisser un commentaire

Si t’es blanc tu ne peux pas parler de racisme? Bizarre bizarre, pourtant qui est plus haï, détesté que le blanc? Allez vous balader le soir dans les rues de Kingston, de Monrovia, d’Accra, d’Alger ou du Caire et si vous êtes encore la demain matin on en reparlera. Je suis un immigrant a qui d’autres immigrants parlent librement loin du Quebeco-Canadien moyen, Si les québecois savaient ce que j’entends… Des gens que nous accueillons a bras ouverts, que nous logeons et que nous nourrissons. Alors si vous plait, mollo sur votre interprétation du racisme. Le Québecois qui a le tord d’être très naïf et ingénu est trop bon pour imaginer tout ça. C’est le defaut e la cuirasse des âmes pures.

Répondre

J’ose à peine imaginer… Mais si on est blanc et que l’on ose se questionner, analyser et discuter de tout cela, et qu’on accepte pas n’importe quoi en s’excusant presque d’être blanc et Québécois, on se fait vite traiter de raciste, d’intolérant et de bigot par nos semblables et et les leaders de groupes d’immigrants… Comme si le racisme, les préjugés, l’intolérance et la discrimination étaient vécus par toutes les ethnies SAUF les Blancs… Le blanc n’est pas une couleur aussi? Le christianisme n’est pas une religion à respecter aussi? Idem pour notre culture et nos valeurs… Ostracisme… Deux poids, deux mesures…