Le Parti vert n’exclut pas une coalition pour bloquer les conservateurs

Esprit politique reçoit Daniel Green, chef adjoint d’un Parti vert qui gagne du terrain au pays à quelques mois des élections fédérales. Le plus bouillonnant des balados politiques s’interroge aussi sur l’utilité de la commission parlementaire liée au projet de loi 21, sur le financement du REM, sur la nécessaire réforme de la DPJ ou encore, sur la prise en charge des produits d’hygiène féminine.

Photo : Antoine Bordeleau

Notre invité

Daniel Green est chef adjoint du Parti vert du Canada. En février dernier, il est arrivé en troisième position à l’élection partielle dans Outremont avec 12,9% des voix, le meilleur résultat jamais obtenu au Québec par le Parti Vert du Canada, toutes élections confondues.

Réalisation et musique : Antoine Bordeleau
Production : Mathieu Carbasse

Dans la même catégorie
1 commentaire
Laisser un commentaire

Excellente interview d’un porte-parole hors pair qui résume bien notre programme. Il y a des circonscriptions prenables où QS a eu du succès dont Québec et Portneuf -Jacques- Cartier en présence éventuelle du candidat Ken Pereira de Maxime Bernier qui nuira au député sortant conservateur et si le Bloc ne présente pas de candidature contre un vert indépendantiste solidaire ancien militant du Bloc qui a été chef du Parti vert du Québec et porte parole de l’aile québecoise du PVC… Impliqué dans son milieu et en environnement!
https://www.courrierdeportneuf.com/2019/05/07/jean-cloutier-candidat-du-parti-vert-dans-portneuf-jacques-cartier/

Répondre