Champ libre

La mort piratée

Avec nos vies numériques, nos existences survivent à la mort réelle, ce qui laisse peu de place à la cicatrisation de ces plaies, mais beaucoup aux flibustiers du Web.

Ce qu’il faut retenir d’André Arthur

Notre collaborateur, journaliste et chroniqueur de Québec s’est déjà retrouvé au micro d’André Arthur. S’il est de bon ton de dénoncer l’attitude odieuse de l’animateur décédé la fin de semaine dernière, écrit-il, on pourrait aussi montrer du doigt ceux qui se sont enrichis grâce à son style.

Histoires d’horreur

Il est normal que des gens souhaitent « annuler » des œuvres jugées racistes, mais qui est l’arbitre moral pour décider que bannir un Tintin est plus acceptable que de bannir Maus ?

La fiction du troisième lien

Quand les faits ne supportent plus la nécessité d’un projet, on construit un récit autour de celui-ci afin de continuer à y croire. C’est ce qui se passe avec le troisième lien à Québec : le gouvernement se conte des histoires.

Blues de fin du monde

En Dystopie, tout le monde chante du blues. Moi ? Je regarde les bombes exploser dans la nuit ukrainienne en me faisant croire que ce sont des lucioles géantes.

La chute accélérée

Jusqu’où faut-il réduire la dimension des pincettes avec lesquelles on prend les gens pour éviter de les traumatiser lorsqu’il s’agit de leur sauver la vie ou d’en améliorer la qualité ?

Les bienfaits d’être poche

« L’anxiété de performance est un poison qui prend des airs vertueux », écrit notre chroniqueur David Desjardins. Et si la solution, c’était simplement de cesser de se prendre trop au sérieux ?

Nos listes sans fin

Les listes nous contraignent et soulignent nos manques et nos manquements, nous mettent la pression de réussir, d’être toujours meilleur. Mais elles nous obligent à la réflexion, au retour sur soi bienveillant.

Pour plus de bonté sur les réseaux sociaux

Le grand défouloir que sont ces plateformes nous permet de nous exprimer librement, de récolter des appuis et une petite dose de dopamine. Mais comme elles ne se dépêchent pas trop de combattre l’indignité, autant commencer par soi-même.

Une furieuse intransigeance envers les salauds

La terre tremble sous les pieds de l’homme blanc hétéro, le nouveau et nécessaire partage du pouvoir le déstabilise. La fin des clichés toxiques et la main tendue à ceux qui ont besoin d’aide permettront peut-être de mieux vivre cette poussée tectonique.