Chronique de Pierre Fortin

Une précieuse ressource

En choisissant de rester actifs, les travailleurs d’expérience vont non seulement améliorer leur propre bien-être, mais aussi aider à soulager le fardeau du vieillissement qui pèse sur les épaules des jeunes et les pénuries sectorielles de main-d’œuvre qui affligent nos industries.

Prévoir l’ouragan démographique

Il importe d’améliorer aujourd’hui la qualité des soins prodigués à nos parents âgés. Toutefois, il faudra maintenir l’effort pendant les 25 ans à venir, car l’ouragan démographique va continuer à souffler sur notre solidarité et nos budgets futurs.

Paradis fiscaux : le pot aux roses

Si les taux d’imposition moyens d’environ 25 % qui sont applicables aux profits dans les pays riches n’arrivent pas à attirer les multinationales, c’est que celles-ci sont plutôt séduites par les taux d’imposition beaucoup plus faibles dont elles bénéficient dans les paradis fiscaux.

Élargissons le mandat de la Banque

Actuellement, l’unique mandat de la Banque du Canada est de maintenir le taux d’inflation autour du niveau stable et modéré de 2 %. La sénatrice Diane Bellemare, appuyée par plusieurs économistes, souhaiterait voir naître une loi amendée qui lui donnerait le mandat explicite de contenir l’inflation et de maximiser l’emploi.

Comment sortir de la prochaine récession ?

Contrairement au passé, la Banque du Canada ne disposera fort probablement pas de la marge de manœuvre lui permettant de réduire les taux d’intérêt suffisamment pour sortir l’économie de la prochaine récession. Elle aura absolument besoin de l’appui d’une politique budgétaire pragmatique et bien coordonnée, croit Pierre Fortin.