10 personnages de Disney qui ont créé la polémique

En juillet dernier, Disney annonçait que la chanteuse afro-américaine Halle Bailey incarnerait Ariel dans l’adaptation de La petite sirène. De quoi créer une nouvelle polémique.

Halle Baile (Photo : Kevin Winter/Getty Images)

1. Blanche-Neige

Blanche-Neige est docile, naïve et ravie de faire la cuisine et le ménage pour ses sept hôtes, en attendant son prince charmant. Dès son apparition, en 1937, le personnage est critiqué parce qu’il entretient cette vision sexiste et réductrice de la femme.

2. Alice

Alice au pays des merveilles choque lors de sa sortie, en 1951, parce qu’autour de la jeune fille, on fume et on consomme drogues et alcool. Walt Disney lui-même déclare publiquement qu’il n’aime pas le film. Celui-ci connaît un succès tardif dans les années 1970, grâce au mouvement hippie.

3. Aladdin

« Ils te coupent l’oreille s’ils n’aiment pas ta tête / C’est barbare, mais eh, c’est chez nous ! » En 1993, Disney accepte de changer ces paroles de « Nuits d’Arabie », la chanson d’introduction du film Aladdin. Des associations dénoncent aussi le fait que Jasmine et Aladdin ont des traits occidentaux, alors que les gardes ont la peau plus foncée, un accent prononcé et des traits caricaturaux. 

4. Le célébrant de La petite sirène

En 1989, les parents sont en colère contre Disney. En cause, la scène de La petite sirène dans laquelle le célébrant qui marie le prince Éric et Ursula paraît un peu trop… excité. Les dessinateurs s’excusent, expliquant que ce qui a été interprété comme une érection était en fait un genou maladroitement dessiné. 

5. Jessica Rabbit

Trop sexy, Jessica Rabbit ? En 1994, des observateurs attentifs remarquent que les animateurs ont omis de dessiner des sous-vêtements lorsque la jupe de l’épouse du lapin héros se soulève dans une scène du film Qui veut la peau de Roger Rabbit ? La scène est changée à la suite de la polémique. 

6. Tiana

En 2009, Tiana devient la première princesse noire de Disney dans La princesse et la grenouille, mais le film est taxé de racisme. Dans une première version du scénario, l’héroïne était femme de chambre pour une riche famille blanche. De plus, le prince n’est pas noir, mais le méchant l’est, et il pratique… le vaudou. 

7. Merida

Avec ses boucles indisciplinées et son tempérament impétueux, Merida, l’héroïne du film Rebelle, est considérée comme la première princesse féministe. En 2013, lors de la cérémonie qui la couronne officiellement princesse de Disney, elle apparaît transformée : boucles coiffées, silhouette amincie et mine soumise. Une pétition contre cette métamorphose réunit plus de 250 000 signatures, puis la nouvelle image de Merida est retirée du site de Disney.

8. Un couple lesbien dans Bonne chance Charlie

En 2014, la série Bonne chance Charlie diffuse un épisode qui met en scène le premier couple lesbien de l’histoire de Disney. Une controverse s’ensuit, et des groupes conservateurs accusent Disney d’avoir des préoccupations politiques. 

9. Maui

En 2016, ce personnage du film Moana est accusé de perpétuer les préjugés sur le poids des Polynésiens. Le costume mis en vente par Disney, une combinaison qui imite une peau brune couverte de tatouages, doit être retiré du marché. 

10. Ariel

En juillet 2019, Disney annonce que la chanteuse afro-américaine Halle Bailey incarnera Ariel dans l’adaptation en prises de vue réelles de La petite sirène. Avec le mot-clic #NotMyAriel, des internautes crient au scandale : la petite sirène devrait être une Danoise rousse aux yeux clairs. Disney répond à la polémique en rappelant qu’Ariel est… une sirène. (en photo)

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire