Agenda culturel
Culture

Agenda culturel

Le nouvel album de Cœur de pirate, une impressionnante liste d’artistes au Festival de jazz et le retour de Montréal complètement cirque.

Ce jardin est fermé

Vedette un peu malgré elle, Cœur de pirate défraie souvent la chronique pour ses histoires sentimentales. Avec ce nouvel album, la talentueuse auteure-compositrice-interprète prend sa revanche sur les sites à potins et la presse à sensation. Le titre est d’ailleurs évocateur : En cas de tempête, ce jardin sera fermé. Car, oui, elle se referme un peu sur elle-même, offrant des textes poétiques qui laissent à peine entrevoir une trame narrative claire. Elle se protège contre les agressions extérieures, c’est indéniable, mais se révèle aussi généreuse. À la fois moroses et entraînants, ces 10 morceaux  rythmeront assurément notre été. (Catherine Genest)

***

Jazz tous azimuts

Parmi la liste impressionnante d’artistes qui prendront part au Festival international de jazz de Montréal, certains retiennent l’attention dès le premier regard.

Herbie Hancock (Photo : Douglas Kirkland)

Herbie Hancock : le légendaire claviériste, pionnier du jazz fusion, interprétera tant les classiques de son répertoire que des standards revus à sa façon.

• John Medeski : le mythique claviériste présentera trois concerts distincts. Ouvrant le bal en duo avec le guitariste d’avant-garde Marc Ribot, il jouera ensuite avec Mad Skillet, son groupe inspiré par la scène jazz de La Nouvelle-Orléans, puis se produira en formule trio avec le percussionniste Billy Martin et le batteur Mark Guiliana.

Mike Stern (Photo : Sandrine Lee)

Mike Stern : lui aussi dans le jazz hors normes, il fera vibrer les festivaliers avec son jeu de guitare cinglant et précis.

•  George Thorogood : les amateurs de blues-rock pourront compter sur sa présence et sur celle de ses Destroyers pour se faire secouer les puces. Le vieux routier n’a rien perdu de son côté frondeur d’antan, et ses concerts demeurent des incontournables pour les adeptes de solos bien distorsionnés.

• Enfin, difficile de passer sous silence de nombreux autres artistes de renom, tels que Ry Cooder, Al Di Meola, Ranee Lee, Preservation Hall Jazz Band, Michel Donato, Kamasi Washington, John Ellis, Ian Anderson, Hichem Khalfa, The Flecktones et Dr. Lonnie Smith. Du 28 juin au 7 juillet. (Antoine Bordeleau)

***

Scotch & Soda (Photo : Sean Young)

Montréal en piste

Montréal complètement cirque est de retour pour une neuvième édition avec une programmation internationale de haut niveau qui le place parmi les meilleurs festivals de la métropole. On vous conseille notamment SisterS, des 7 Doigts, construit autour de l’univers musical de Lhasa de Sela. Le spectacle met en scène deux sœurs de la chanteuse décédée il y a huit ans dans un huis clos fantastique qui parle de relations fraternelles. L’autre incontournable, c’est Scotch & Soda, un party mêlant swing et cirque dans une ambiance de cabaret, amené par les Australiens de Company 2. Enfin, Un Poyo Rojo est à ne pas manquer : deux Argentins parodient le jeu de la séduction dans des numéros de danse, d’acrobatie et d’humour très latins. Du 5 au 15 juillet. (Marie Pâris)

***

(Photo : Jan Thijs)

« J’aime toujours penser que je suis réaliste plutôt que pessimiste. Vaut mieux savoir les malheurs qui s’en viennent que de rêver. »

— Denys Arcand à propos de son film La chute de l’Empire américain, qui prendra l’affiche le 28 juin.

***

(Illustration : Stéphanie Aubin)

Sur votre écran

Garde-manger 

Cette série documentaire de 13 épisodes met en lumière le travail d’agriculteurs qui réinventent leur métier en optant pour une production bio et à l’échelle humaine. Portrait d’une révolution. À compter du 14 juin, 20 h, sur Unis TV.

Création autour d’une bulle

Les arts visuels, le cirque et l’écriture s’unissent le temps d’une résidence d’artistes à Sutton. Jinny Jessica Jacinto, Caroline Louisseize et Muriel Faille s’inspirent les unes les autres pour créer autour des thèmes de la naissance et de l’intimité. À voir à lafabriqueculturelle.tv. 

Musée de la symétrie

La bédéiste Paloma Dawkins nous plonge dans un monde de réalité virtuelle coloré, psychédélique, où l’on se retrouve dans la nature, entre ciel et mer. Un plaisir visuel mais aussi auditif, par la musique électro-pop entraînante. À voir à onf.ca/museedelasymetrie. (Valérie Thérien)