Agenda culturel
Culture

Agenda culturel

Le Cirque Éloize nous fait revivre l’atmosphère des grands hôtels, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal abordent des enjeux importants et le Musée McCord nous entraîne dans l’univers des ombres.  

À l’hôtel du Cirque Éloize

La compagnie montréalaise clôture l’année de son 25e anniversaire en transportant son public dans l’univers des grands hôtels des années 1930, grâce à la superbe scénographie et à la musique live d’Hotel. Comme dans ses précédentes créations, le Cirque Éloize mêle le théâtre et la danse aux multiples disciplines du cirque. On assiste à d’époustouflants numéros de corde lisse, de mât chinois, d’acrobatie et de jonglerie. Après sa première canadienne au Théâtre Maisonneuve, à Montréal, du 14 au 17 novembre et une tournée à l’étranger, la troupe reviendra au Québec en avril 2019 présenter le spectacle dans 10 villes. (Marie Pâris)

***

L’Orchestre Métropolitain sous la direction de Yannick Nézet-Séguin (Photo : François Goupil)

Le monde en documentaires

Consacrées au cinéma d’auteur documentaire depuis 21 ans, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) présentent ces jours-ci près de 200 séances, dont 50 films québécois et 25 premières mondiales. La cinéaste canadienne Christy Garland, qui compte parmi les 81 réalisateurs de cette édition, dévoilera What Walaa Wants (Le rêve de Walaa) en ouverture. Le film brosse le portrait d’une jeune femme impulsive, qui a grandi dans un camp de réfugiés pendant que sa mère était en prison, et qui s’entraîne pour devenir policière dans les forces de sécurité palestiniennes. Le film de clôture, John McEnroe : L’empire de la perfection, dépeint aussi une personne fougueuse, le fameux joueur de tennis. Par ailleurs, le documentaire Ensemble suit le chef Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Métropolitain dans les coulisses de leur première tournée mondiale. D’autres longs métrages abordent des enjeux sociaux importants, tels l’exil ou le féminisme, tout comme des événements internationaux qui ont changé le cours de l’histoire. Par exemple, le Québécois Alexandre Chartrand propose Avec un sourire, la révolution, un film dans lequel il suit les bouleversements catalans des dernières années. Du 8 au 18 novembre à Montréal. (Valérie Thérien)

***

(Photo : Leila Shifteh / Mere Phantoms)

Ombres et lumière

La formule est toute simple, mais fabuleusement efficace : dans Ombres sans frontières, exposition présentée au Musée McCord, le spectateur crée des ombres en dirigeant sa lampe de poche sur des décors en papier, conçus dans des camps de réfugiés en Grèce et en Turquie. Les créations illuminées évoquent des notions d’exil et d’identité. Les artistes derrière cette exposition sont Maya Ersan et Jaimie Robson, deux Montréalais qui évoluent sous le nom de Mere Phantoms. Une excellente activité à prévoir en famille pendant les Fêtes. Du 13 novembre au 6 janvier 2019. (V.T.)