50 ans de Molinarismes

Le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul présente l’exposition Molinari en noir et en couleur : 50 ans de Molinarismes jusqu’au 31 mai prochain.

molinari
Fondation Guido Molinari – Photo : Guy L’Heureux

En 1954, quand l’hebdomadaire Le Petit Journal le présente comme un théoricien de l’automatisme, Guido Molinari répond par un télégramme frondeur : « N’ai jamais adhéré au groupe automatiste — stop — ne puis donc en être un théoricien — stop — je suis le théoricien du molinarisme. »

Le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul a pris au mot le peintre montréalais (1933-2004) en titrant la grande exposition qu’il lui consacre Molinari en noir et en couleur : 50 ans de Molinarismes.

On y retrouvera évidemment plusieurs tableaux composés de grandes bandes colorées, qui ont fait sa signature, mais aussi une série de toiles réalisées dans le noir et autres explorations molinaristes.

En tout, 84 œuvres créées entre 1951 et 2001, ce qui en fait la plus importante mise en lumière de son travail depuis que le Musée d’art contemporain lui a consacré une rétrospective, en 1995.

Jusqu’au 31 mai