7 séries qui font jaser, à voir maintenant

Netflix, Prime, Tou.tv et leurs concurrentes ne prennent pas de vacances, même au retour du beau temps. Voici des séries inédites à découvrir, ainsi qu’un documentaire de l’ONF sur un sujet brûlant d’actualité.

Rachel Gratton tient le rôle principal de la série Portrait-robot, sur Club Illico. (Crédit : Yan Turcotte)
1

Parfaitement imparfait

Tou.tv (gratuit)

En vedette : Marie-Mai, Simon Boulerice, Natasha Kanapé Fontaine, Pony et plusieurs autres

Pas évident de traiter de la santé mentale tout en évitant les préjugés. C’est pourquoi la formule de Parfaitement imparfait est géniale : jumeler un jeune avec une personnalité publique qui a reçu le même diagnostic. Dans un contexte créatif, toutes les rencontres sont bienveillantes, animées d’un besoin de faire partager le vécu de chacun sans jugement. Cela permet de déconstruire certains mythes et de mieux comprendre la réalité entourant, entre autres, l’anxiété, les troubles alimentaires et la dépression. De voir un Danny St Pierre parler aussi honnêtement de son TDAH pourra sûrement en rassurer plusieurs.

2

Portrait-robot

illico (abonnement requis)

En vedette : Rachel Graton (Répertoire des villes disparues, la série Edgar) Sophie Lorain (C’est le cœur qui meurt en dernier, la série Les invisibles), Rémy Girard (Il pleuvait des oiseaux, la série L’Échappée) et Adrien Belugou (les séries Cerebrum et Ruptures)

Les portraitistes judiciaires sont peu nombreux au Québec. Mais leurs portraits-robots peuvent grandement faire avancer une enquête. Dans cette série de 10 épisodes écrite par André Gulluni (Origami, Roche papier ciseaux) et réalisée par Alexis Durand-Brault (les séries Au secours de Béatrice et La galère), nous suivons Ève Garance (Rachel Graton), qui esquisse les traits de potentiels coupables au sein de l’Unité des enquêtes. Dans un environnement glauque avec des effets visuels surprenants d’efficacité, Maryse Ferron (Sophie Lorain) dirige un quatuor improbable complété par le vétéran grincheux Bernard Dupin (Rémy Girard) et la recrue Anthony Kamal (Adrien Belugou).

3

Sortez-moi de moi

Crave (abonnement requis)

En vedette : Pascale Bussières (Impetus, la série District 31), Vincent Leclerc (La chute de l’empire américain, la série Les pays d’en haut), Sophie Lorain (C’est le cœur qui meurt en dernier, la série Les invisibles) et plusieurs autres

Le titre très accrocheur d’une des célèbres chansons de Daniel Bélanger donne le ton de cette série qui prend la forme d’un thriller psychologique. Encore une fois, les prolifiques Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault sont aux commandes, comme scénaristes et producteurs. On y voit aussi Lorain dans un rôle clé, et Durand-Brault a assuré la réalisation. Ils s’intéressent ici à des professionnels qui collaborent avec la police, soit une travailleuse sociale (Lorain) et une psychiatre (Pascale Bussières). Le rythme haletant et la riche distribution de Sortez-moi de moi vous feront vite oublier que vous êtes sur votre divan.

4

Frank l’Irlandais (v.o.a., s.-t.f.)

Amazon Prime (abonnement requis)

En vedette : Brian Gleeson (Le fil caché, Le destin des Logan),Domhnall Gleeson (Star Wars : L’ascension de Skywalker, Ex Machina) et Sarah Greene (Les séries Normal People et Penny Dreadful)

En tournant majoritairement à Dublin et à Belfast, les frères Gleeson souhaitaient créer une série proche de leurs racines irlandaises. Cela donne la comédie Frank l’Irlandais, où un trentenaire égocentrique vivant chez sa mère croit que la terre entière est contre lui. Épaulé par son ami d’enfance Doofus, un simple d’esprit pas trop débrouillard, Frank en fait voir de toutes les couleurs aux gens qui l’entourent. Ces 6 épisodes de 23 minutes se laissent regarder facilement… si vous avez un bon niveau de tolérance à l’humour absurde et souvent vulgaire.

5

Halston (v.o.a.)

Netflix (abonnement requis)

En vedette : Ewan McGregor (Docteur Sleep, Star Wars : Épisodes I, II et III), Rory Culkin (Frissons 4, la série Waco) et Rebecca Dayan (Le démon de néon, Sans limites)

Roy Halston a eu une ascension et une chute fulgurantes dans l’industrie de la mode. Il a confectionné des chapeaux qui ont marqué l’imagination, dont celui que portait Jacqueline Kennedy à l’investiture de son mari comme 35e président des États-Unis. Ewan McGregor rend avec finesse la personnalité très colorée du designer américain, avant de ressortir son épée laser dans la série Obi-Wan Kenobi, qui sera sur nos écrans l’an prochain. Habilement menés, bénéficiant d’une direction artistique sans faux plis, les épisodes s’enchaînent rapidement avec la découverte des coulisses de ce monde d’excès et de luxe.

6

Easttown (v.f.)

Crave (abonnement requis)

En vedette : Kate Winslet (Titanic, la série Mildred Pierce), Guy Pearce(Démineur, Mémento) et Jean Smart (les séries Watchmen et 24)

Dans un village près de Philadelphie, Mare est une détective qui se nourrit mal, n’entretient pas de bons liens avec les membres de sa famille, et vit sous le poids de sa célébrité locale à la suite d’un panier légendaire qu’elle a marqué au basketball lorsqu’elle était adolescente. Elle fera face à tous les siens dans une enquête entourant la mort mystérieuse d’une très jeune fille. Kate Winslet prouve encore une fois qu’elle est une des meilleures actrices de la planète, insufflant une complexité et une grande humanité à son personnage un peu dépassé par les événements.

7

Dès le 9 juin

Loki (v.o.a.)

Disney+ (abonnement requis)

En vedette : Tom Hiddleston (Thor I, II et III, Kong : Skull Island), Owen Wilson (Merveilleux, La famille Tenenbaum) et Richard E. Grant (Palm Beach, Pourras-tu me pardonner un jour ?)

L’univers cinématographique Marvel poursuit son expansion, cette fois-ci en s’intéressant à l’un de ses plus fascinants personnages, le dieu Loki, frère mal-aimé de Thor. En six épisodes d’une heure, Loki tentera de réécrire l’histoire en voyageant dans des mondes parallèles, lui qui a péri aux mains du puissant Thanos. Tom Hiddleston continuera de nous séduire avec son charisme et sa verve élégante, tandis que le nouveau personnage de Mobius M. Mobius sera joué par l’unique Owen Wilson, à l’humour décalé.

8

Documentaire

Un journaliste au front, de Santiago Bertolino

ONF.ca (gratuit)

Encore une fois, la situation est explosive au Proche-Orient, le conflit israélo-palestinien se poursuivant dans la violence, à la stupeur du monde entier. Sur les pas du journaliste pigiste canadien Jesse Rosenfeld, spécialisé dans la politique du Proche et du Moyen-Orient, le documentariste québécois Santiago Bertolino nous montre les nombreux défis auxquels doit faire face ce jeune reporter indépendant. Calculant les risques à prendre et devant choisir des sujets susceptibles de captiver les lecteurs de différents médias, Rosenfeld nous dévoile sans fard les hauts et les bas de son dangereux métier.

Laisser un commentaire