8 séries d’ici et d’ailleurs pour satisfaire tous les goûts

Après une journée à se prélasser au soleil, ou lorsque Dame Nature nous empêche de mettre le nez dehors, voici quelques séries, dont une gratuite, pour se divertir ou se sensibiliser à la réalité d’autrui.

Karine Vanasse est convaincante dans le rôle principal de la série Après, sur Tou.tv Extra. (Photo : Eric Myre)
Eric Myre
1

Après

Tou.tv Extra (abonnement requis)

En vedette : Karine Vanasse (les séries Blue Moon et Cardinal), Alexa-Jeanne Dubé (les séries La faille et Faits divers), David Boutin (La grande séduction, la série Un doute raisonnable), Madeleine Péloquin (les séries Toute la vie et Les pays d’en haut) et plusieurs autres

Dans le village fictif de Lac-Sabin, où tout le monde se connaît par son prénom, une tuerie dans un commerce vient ébranler le présent, en faisant ressurgir des événements du passé. Menée par une Karine Vanasse convaincante, Après explore d’un point de vue différent le même sujet que la série Bête noire, sortie plus tôt cette année. L’intrigue, efficace et sans détour, s’intéresse ici aux victimes et à leurs proches, qui tentent simplement de comprendre la nature de ce geste irréversible.

ONF
2

La série Lac Winnipeg

ONF.ca (gratuit)

Nous avons tellement à apprendre des Premières Nations, ces peuples qui n’ont jamais cessé de s’adapter à leur environnement, tout en le respectant. Cette série de quatre courts documentaires de l’Office national du film le prouve bien en partant à la rencontre de ces communautés qui tentent de vivre en harmonie avec les terres et les plans d’eau qui les entourent. Par la transmission de leurs savoirs ancestraux, ces femmes et ces hommes nous donnent de véritables leçons de résilience et de détermination, le tout dans un contexte actuel qui impose des défis supplémentaires.

3

Le mystérieux cercle Benedict

Disney+ (abonnement requis)

En vedette : Kristen Schaal (Bill et Ted font face à la musique, voix pour la série BoJack Horseman), Tony Hale (voix pour Histoire de jouets 4, la série Arrested Development), MaameYaa Boafo (les séries Ramy et Bluff City Law), Ryan Hurst (les séries The Walking Dead et Sons of Anarchy) et plusieurs autres

Inspiré des populaires livres jeunesse de l’auteur Trenton Lee Stewart, Le mystérieux cercle Benedict suit quatre orphelins qui infiltrent une école pour contrer la désinformation qui y règne. Cette série familiale à la facture visuelle juste assez surannée s’intéresse à l’esprit critique des jeunes, sujet audacieux et drôlement pertinent au pays de l’Oncle Sam. Peut-être trop polis et pas assez décapants, les six épisodes plairont tout de même à tous les groupes d’âge, chacun y trouvant un personnage à la personnalité semblable à la sienne.

4

Naomi Osaka (v.o.a.)

Netflix (abonnement requis)

En vedette : Naomi Osaka, Leonard François, Tamaki Osaka et Serena Williams

Elle est l’athlète féminine la mieux payée de la planète et c’est à elle qu’est revenu l’honneur d’allumer la vasque lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo. Et pourtant, le bonheur semble éphémère chez la championne de tennis Naomi Osaka. Cette série documentaire en trois volets nous donne un accès privilégié au quotidien et à la psyché d’une athlète de haut niveau. Sans filtre, la Japonaise qui vit aux États-Unis révèle ses pensées pendant que nous assistons à sa fulgurante ascension au sommet.

5

The Pursuit of Love (v.o.a.)

Prime (abonnement requis)

En vedette : Lily James (Cendrillon, la série Downton Abbey),Emily Beecham (Cruella, Little Joe), Dominic West (Tomb Raider, The Square) et Emily Mortimer (Relic, La librairie de mademoiselle Green)

De 1927 à 1941, nous suivons deux cousines issues de la bourgeoisie anglaise : la fougueuse Linda, qui rêve du prince charmant, et la jalouse Fanny, narratrice de l’histoire. Pour son premier passage derrière la caméra, la comédienne Emily Mortimer nous montre l’étendue de sa palette de couleurs, autant dans ses savoureuses répliques que dans sa mise en scène juste assez décalée. Lily James et Emily Beecham s’amusent de toute évidence sur les airs anachroniques de New Order et de Nina Simone dans ces trois épisodes basés sur le roman du même titre de Nancy Mitford.

Marie-Noële Pilon
6

SAS : Section agressions sexuelles

Crave (abonnement requis)

Le mouvement #moiaussi a permis à bien des victimes de dénoncer leur agresseur. Et s’il y a une enquête sur le territoire de la métropole, ce type de cas aboutit entre les mains des policières, et quelques policiers, de l’unité spécialisée en crimes sexuels du Service de police de la Ville de Montréal. Cette docuréalité-choc nous fait découvrir comment sont traités ces dossiers délicats et mesurer l’implication des équipes sur le terrain. Pour briser certains tabous ou simplement pour mieux comprendre le processus d’enquête, cette série de huit épisodes s’impose comme un incontournable.

Pierre Manning
7

Survivre à ses enfants

Tou.tv Extra (abonnement requis)

En vedette : Mélissa Désormeaux-Poulin (la série Ruptures, Gabrielle), Mani Soleymanlou (la série M’entends-tu ?, La femme de mon frère), Catherine Bérubé (les séries Alertes et 19-2), Mickaël Gouin (Souterrain, la série Escouade 99) et plusieurs autres

Dans la lignée de la série Les Parent, Survivre à ses enfants met en scène trois familles d’amis qui partagent les nombreux rebondissements de la vie quotidienne avec leur descendance. Que l’on ait des enfants ou non, impossible de ne pas se reconnaître parmi les multiples situations dans lesquelles se retrouvent les personnages. Vivement plus de Mani Soleymanlou sur nos écrans, le comédien et dramaturge est toujours parfait et il mérite d’avoir des rôles exploitant davantage son immense talent.

8

Dès le 11 août

What If… ? (v.o.a.)

Disney+ (abonnement requis)

En vedette : Avec les voix deJeffrey Wright (la série Westworld, Casino Royale), Natalie Portman (Annihilation, Thor : Un monde obscur), Samuel L. Jackson (Avengers : Phase finale, Verre), Chris Hemsworth (Extraction, Thor : Ragnarok) et plusieurs autres

Première série animée faisant partie intégrante de l’univers cinématographique Marvel, chacun de ses épisodes ouvre la porte à une autre possibilité autour d’un superhéros. Et si… Peggy Carter était devenue Capitaine America ? Et si… les Gardiens de la galaxie avaient pris la place des Avengers à New York ? Dix uchronies qui seront rattachées à la phase 4, ramenant des héros disparus, comme Tony Stark, et d’autres ayant eu moins de visibilité, tel Erik Killmonger de Panthère noire.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.