À DÉCOUVRIR / Shampouing lave rock

Sur ce coup-là, je suis en retard, et pas qu’un peu. Entendu pour la première fois cette semaine: un album paru l’an dernier, Les experts (Maison de disques Bunker d’Auteuil), de l’auteur-compositeur-interprète Shampouing.

shampouing-experts

Mieux connu de ses parents sous le nom de Benoît Villeneuve, le gars de Québec a joué et chanté au sein de divers groupes avant de lancer son disque solo de rock francophone. Il y a de la saleté dans sa voix, de l’impertinence dans ses paroles, plein de couleurs dans ses musiques, de l’électricité dans ses doigts de guitariste. Il se réclame de Robert Charlebois et de Plume Latraverse, mais aussi de Fred Fortin et Daniel Boucher :  joli portrait de famille.

Vous ne le connaissez pas? Je vous suggère : « Je l’ai eue » [par le cul]. La poésie est un peu rude, mais vous aurez le goût d’y revenir.

Lu sur son site : « Autrefois fan de Star Académie, Shampouing rêvait de vendre des albums en malade et quitter le Québec pour l’ex-URSS afin d’y enregistrer un album avec un trompettiste de l’Armée Rouge. Ça s’en vient. » Le gars de Québec a de l’humour, il ira loin. Du moins jusqu’à Granby, où il se produit le 17 sept., et deux fois pour le Festival de la chanson de Granby : scène Desjardins à 18 h et brasserie Le Grimoire, à 22 h 30. Renseignements: 450 375-7555.

https://www.myspace.com/shampouing
https://www.shampouing.com/


Laisser un commentaire