Alejandro Jodorowsky : talent fou !

À Montréal du 28 mars au 3 avr. udfou.com

Clown, « niaisologue », clochard céleste, François Gourd, officieux recteur de l’Université de Foulosophie — qui encadre les cabarets Symfolium —, ne se range pas. En matière de folie, c’est une sorte de borne.

En 2000, lors du premier épisode de son festival de la déraison, j’avais assisté à un lancer de tartes à la crème orchestré par l’entarteur engagé Noël Godin ainsi qu’à un concours de discours absurdes et révolutionnaires, mais je m’étais gardé une petite gêne pour le brunch naturiste ! Le programme défiait le sens commun, fécondait et fertilisait l’imaginaire. Dix ans plus tard, il est temps que la folie me reprenne.

Clown, « niaisologue », clochard céleste, François Gourd, officieux recteur de l’Université de Foulosophie — qui encadre les cabarets Symfolium —, ne se range pas. En matière de folie, c’est une sorte de borne.

En 2000, lors du premier épisode de son festival de la déraison, j’avais assisté à un lancer de tartes à la crème orchestré par l’entarteur engagé Noël Godin ainsi qu’à un concours de discours absurdes et révolutionnaires, mais je m’étais gardé une petite gêne pour le brunch naturiste ! Le programme défiait le sens commun, fécondait et fertilisait l’imaginaire. Dix ans plus tard, il est temps que la folie me reprenne.

Me voici servi. Ces jours-ci, Gourd reçoit plus allumé (certains diront bonimenteur, cabotin ou mystificateur) que lui : Alejandro Jodorowsky, cofondateur du mouvement Panique, réalisateur de films bourrés d’hallucinations (El Topo, La montagne sacrée), scénariste de BD ésotériques, maître du tarot de Marseille et « psychogénéalogiste » — vous lui demanderez vous-même avec quoi ça se mange, puisqu’il vient à Montréal égayer la semaine que Symfolium consacre à l’ensemble de son œuvre.

Un jour, j’ai entendu Jodo dire : « Je ne commencerai à créer vraiment qu’à 80 ans. » Il en a 82, comme son ami le sculpteur Armand Vaillancourt, chez qui se tiendra un souper « champions magiques ». Deux beaux vieux rétifs à l’autorité, excités à penser contre, absolument libres. Et fous parce qu’ils ont tout compris. Il nous reste encore pas mal de chemin à faire…

• À Montréal du 28 mars au 3 avr. udfou.com

Laisser un commentaire