Anne… la maison aux pignons verts : succès en Chine

Anne… la maison aux pignons verts, best-seller canadien écrit en 1908 par Lucy Maud Montgomery, fait présentement un malheur… en Chine.

LAT12_ACTUS_08

Après plusieurs tentatives infructueuses, l’entreprise Anne in China, située à l’Île-du-Prince-Édouard, est parvenue à percer ce vaste marché, grâce à un partenariat avec les Presses de l’Université de Tsinghua, maison d’édition très renommée en Chine. Depuis un an, les 30 000 premiers exemplaires d’Anne aux cheveux roux — puisqu’il n’y a pas de pignons en Chine… — ont tous été vendus. Prochain objectif : en imprimer 250 000 autres, pour que chaque bibliothèque dans les collectivités rurales ait un exemplaire.

Le livre a connu un tel succès qu’il figure désormais sur la liste des 50 romans ayant le plus d’influence dans l’Empire du Milieu. Les Chinoises se sont vite identifiées à la petite Anne, dont les parents adoptifs auraient préféré avoir un garçon plutôt qu’une fille, pour les aider à la ferme.

Profitant de cette percée, le gouvernement canadien a investi 27 500 dollars pour attirer des touristes chinois au pays. Anne… la maison aux pignons verts est traduit dans une douzaine de langues dans le monde et génère déjà 123 millions de dollars de retombées économiques chaque année à l’Île-du-Prince-Édouard.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie