Avec Marie-Élaine et Étienne vers l’Eurovision

Étienne Drapeau et Marie-Élaine Thibert – vous voyez qui c’est ?, je blague – prient le bon Dieu de Star Académie d’être bons pour eux. Car s’ils remportent l’épreuve suisse le 10 décembre prochain, ils pourront représenter le pays de la neutralité au concours Eurovision de la chanson 2012, grande kermesse européenne qui culmine dans un gala télévisé au sommet du kitsch.

En tout cas, le spectacle dont j’avais regardé des portions en 2007, l’année du triomphe de la lesbienne militante serbe Marija Šerifović, avec sa chanson « Molitva » – comment, vous ne connaissez ni l’une ni l’autre ?! – , m’avait amené au bord de l’évanouissement. Dans des habits parfois aussi voyants que les chars de la Fierté gaie, certains participants hurlaient comme si le micro n’avait pas été branché et girouettaient en tous sens pour que leur expression corporelle se rende jusqu’au fond des bois. On aurait dit qu’ils chantaient – quoique je n’emploierais pas ce verbe pour tous les concurrents – la même toune, mais dans des langues dont quelques-unes étaient sûrement inventées pour me niaiser. Cette émission très sucrée avait tout de même été suivie par des millions de spectateurs, dont la moitié devaient ronfler devant leur téléviseur.

Tout cela est du passé. Rêvons et imaginons Marie-Élaine et Étienne se retrouver en grande finale et venir montrer leurs belles toilettes, leurs jolies binettes – et leur talent bien sûr – à la tivi. En attendant le grand jour qu’ont vécu en leur temps France Gall (1965), ABBA (1974) et Céline Dion (1988, représentant itou la Suisse), vous pouvez regarder le « vidéoclip* officiel de la chanson » en jeu : Demande-moi (You can ask me), écrite et composée par Drapeau, hissée par le tandem ; vous apprécierez autant que moi le jeu tout en délicatesse dramatique du jeune homme…

La chanson ? Bilingue, comme il se doit aujourd’hui, aussi mince dans une langue que dans l’autre, mais portée avec énormément de conviction par le duo d’ex-académiciens. Bonne chance, les amis ! La grande finale est prévue le 26 mai 2012 à Bakou, en Azerbaïdjan. [Le suspense va me tuer !]

*Je ne sais pas si c’est moi, mais il me semble observer sur le « vidéoclip officiel » un petit décalage entre la note et l’une des deux bouches qui l’émettent…

* * *

Une autre Québécoise dans la course : Katherine St-Laurent, elle aussi sélectionnée par la Suisse, seul pays qui accepte les candidatures internationales. La finaliste de Canadian Idol tente sa chance avec sa chanson « Wrong to let you go ». 

https://www.youtube.com/watch?v=aZU5YtzRsy0

* * *

Extrait du communiqué de presse pour les détails techniques : « La sélection de 6 des artistes prenant part à la finale télévisée en Suisse se fera à 50 % par vote d’un jury spécialisé et 50 % par vote du public. Les gens seront invités, entre le 16 et le 30 octobre prochain, à aller voter pour la chanson « Demande-moi (You can ask me) » de Marie-Élaine Thibert et Étienne Drapeau. » Je sais, c’est trop loin le 16.