Bières et fromages d’ici : les suggestions d’un spécialiste

Voici quelques accords « orgasmoleptiques » purement québécois que l’auteur et chroniqueur Mario D’Eer a découvert au fil des rencontres impromptues qu’il organise sur ses papilles…

Voici quelques accords « orgasmoleptiques » purement québécois que l’auteur et c
photo : Freedigitalphoto.net

Voici quelques accords « orgasmoleptiques » purement québécois que l’auteur et chroniqueur Mario D’Eer a découvert au fil des rencontres impromptues qu’il organise sur ses papilles…

 

 

Dominus Vobiscum Triple et OKA

Les bras sucrés de cette bière cuivrée de Charlevoix amadouent le piquant du fromage pour en faire jaillir son cœur crémeux.

Alchimiste Maibock (Bock de Joliette) et Clos St-Ambroise

Cette bière rousse, toute en douceur, enveloppe le fromage d’une fine pellicule de caramel, permettant au fromage de s’épanouir dans un écrin de douceur.

Trois-Mousquetaires Maibock et Mamirolle

Un couple tissé de rondeur voluptueuse qui se prélasse à la campagne : une jolie blonde, douce et effervescente, qui fait des caresses lascives à ce fermier de Plessisville. Son odeur devient un parfum suave.

MB Blonde belge et St-Paulin

Séduisante bière blonde, fruitée aux subtiles notes d’agrumes qui fait fondre de douceur le fromage. Un voile nuptial tissé de fruit et de crème enveloppe le couple en arrière-goût.

Boréale rousse et Chèvre noir

Le houblon de cette classique rouquine du terroir québécois se fait discret devant la prestance de son caramel qui sait comment enrober le fromage pour en faire fondre la crème vanillée.

Mario D’Eer est l’auteur du Guide de la bonne bière du Québec.