Cartes : le Canada comme vous ne l’aviez jamais vu

Découvrez des cartes, insolites et informatives, pour voir le Canada et les Canadiens sous un éclairage différent.

FouineurÀ l’occasion de la fête du Canada, au début du mois, Maclean’s s’est donné pour mission de présenter le Canada et les Canadiens sous un éclairage différent. Il en a résulté 22 cartes, insolites et informatives, traitant de sujets aussi vastes que l’obésité, le hockey, la religion, le cinéma ou l’économie. En voici quelques-unes.

MOSCOU, ALBERTA

Ontario et Californie, même combat ? Nombreux sont ceux qui l’ignorent, mais la pointe sud-ouest de l’Ontario se trouve être sur la même latitude que certaines régions de la Californie. Ainsi, l’île Pelée, sur la rive nord du lac Érié, se situe à la même hauteur que la ville californienne de Crescent City. Au petit jeu des latitudes, Vancouver se compare à Paris (France), Calgary à Londres (Angleterre), Yellowknife à Oslo (Norvège), Saskatoon à Berlin (Allemagne), Winnipeg à Kiev (Ukraine), Montréal à Portland (Oregon, États-Unis) et Québec à Oulan-Bator (Mongolie).

MAPS9

ALZHEIMER : UNE AMPLEUR INQUIÉTANTE

Maclean’s s’est penché sur les 10 principales causes de décès dans les provinces et les territoires. Partout, ce sont le cancer et les maladies cardiaques qui sont les plus meurtriers. Mais chaque région est affectée de manière disproportionnée, en comparaison à la moyenne nationale, par une cause de décès en particulier. Au Québec, il s’agit de la maladie d’Alzheimer. L’Ontario est davantage touchée par le diabète alors que le Nunavut fait face à une vague de suicides alarmante.

MAPS31

COMME DES SARDINES DANS LES MARITIMES

Le prisme de la densité de la population donne un tout autre aspect à la population du Canada. Plus le cercle est grand, plus la population au kilomètre carré est importante. Les provinces maritimes ne sont pas loin d’être pleines à craquer, notamment l’Île-du-Prince-Édouard, où vivent près de 25 personnes par km2, un sommet au Canada. Le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest sont si peu peuplés, et leur territoire si vaste, qu’il faudrait plusieurs décimales pour que le chiffre sur cette carte dépasse le 0.

MAPS21

AVANTAGE NUMÉRIQUE

D’où viennent les joueurs canadiens de la Ligue nationale de hockey et combien de points ont-ils amassé durant la saison 2013-2014 ? Selon cette carte, qui s’appuie sur les statistiques compilées par QuantHockey.com, la majorité vient, sans surprise, de l’Ontario. Les 59 représentants du Québec présentent la troisième meilleure moyenne de points (169), derrière celle des six joueurs de l’Île-du-Prince-Édouard (195) et des neuf joueurs de Terre-Neuve-et-Labrador.

MAPS14

CRIME IMPARFAIT

Après avoir fouillé dans les statistiques criminelles, Maclean’s a mis en exergue le type de crime qui s’est présente deux fois plus souvent dans chaque province qu’à l’échelle du pays, en 2012. À en croire ces résultats, il faut craindre la prise d’otages au Nouveau-Brunswick, le harcèlement par téléphone à l’Île-du-Prince-Édouard, l’intimidation d’une personne associée au système judiciaire ou d’un journaliste au Québec, ou encore les courses de rue en Alberta.

MAPS12

OBÉSITÉ : ATTENTION DANGER

En matière d’obésité, certains Canadiens se comparent plus que d’autres à nos voisins immédiats. Près de 28 % de la population terre-neuvienne présente un indice de masse corporelle supérieur à 30, soit le plus haut total au Canada. Les Québécois font bonne figure dans ce classement où les Britanno-Colombiens apparaissent comme étant les Canadiens les plus en santé.

MAPS10
Les commentaires sont fermés.

Formidablement intéressant! Comme j’aimerais pouvoir lire une analyse de ces résultats!

Fascinant! Des statistiques sur des sujets auxquels nous ne pensons pas. Merci pour l’information.

Les joueurs québécois sont 40% plus productifs que les Ontariens. Depuis le temps qu ‘on le dit que les joueurs québécois souffrent de discrimination. A temps égal, ils sont écartés. Résultat: les plombiers dans la NHL sont les Canadians, jamais les Québécois ou les Européens.

Il y a au moins deux inexactitudes : Québec est à la latitude exacte du Mans en France (48 °, 0′ N). Oulan Bator, en Mongolie, est plutôt située à 47 ° 55 ‘ N), donc plus au sud. Je me demande s’il n’y a pas une mauvaise intention (subliminale) dans le choix de la Mongolie pour Québec ! De même la maladie d’Alzheimer est la cinquième cause de décès au Québec, pas la première (source : http://www.statcan.gc.ca/pub/84-215-x/2012001/hl-fs-fra.htm ). Je suis peut-être parano, mai j’y vois encore une mauvaise intention !

En fait, on ne dit pas que l’Alzheimer est numéro un au Québec, on dit que c’est celle, parmi les 10 premières causes de décès, qui diffère le plus en importance.

Éclairant mais, L’Actualité aurait pu présenter les tableaux en français. Je suis une francophone vivant en Colombie-Britannique où je m’efforce de conserver ma langue et, même, d’en faire la promotion avec un certain succès! Au lieu de prendre le chemin de la facilité, L’Actualité, qui dispose de tous les moyens technologiques et du personnel nécessaires pour ce faire, a manqué une belle occasion de démontrer son attachement et son soutien à sa langue de publication!

Vous avez vu les stéréotypes pour le Québec?
Le foie gras, la poutine, les champions olympiques, Oh lala, le sirop d’érable, le smoked meat, la tourtière, les séparatistes, Bonhomme, les premiers ministres, le cirque du soleil, les ponts qui tombent et « non corrupt »!!!

Avez que parfois Maclean’s a de l’humour