Ce qui se cache derrière L’escapade de Paolo

L’escapade de Paolo, de Lucie Papineau et Lucie Crovatto, est en lice pour les Prix littéraires du Gouverneur général 2019 dans la catégorie Littérature jeunesse – livres illustrés. 

L’auteure : Lucie Papineau a écrit des dizaines et des dizaines de livres… avec son petit perroquet sur l’épaule ! Qui sait, c’est peut-être lui qui a inspiré ses meilleures idées ?

Quand elle n’est pas en train d’écrire ou de jouer à faire un nid avec des bouts de papier, Lucie adore son métier d’éditrice… et aussi ses rencontres avec les lecteurs dans les écoles, les salons du livre et les bibliothèques. Ses livres ont mérité plusieurs prix, dont certains décernés par des jurys d’enfants. Norbert son inséparable en est très fier !

L’illustratrice : Avant même de savoir marcher, Lucie Crovatto dessinait, c’est une légende qui court… Sa famille l’encourageait dans ses nombreuses passions, qui étaient souvent éphémères. Par contre, celle pour le dessin ne l’a jamais quittée.

Elle a étudié le design graphique pour ensuite poursuivre une carrière d’illustratrice. Elle a débuté en illustration publicitaire et éditoriale, puis a créé sa compagnie de cartes de souhaits.

Et maintenant, c’est dans le domaine jeunesse qu’elle poursuit sa passion en illustrant des collections de textiles pour les petits ainsi que des livres pour enfants !

Comment s’est déroulée la création de l’œuvre ?

L’escapade de Paolo, c’est plein d’histoires d’amour…

Il y a d’abord celle entre un petit perroquet et une auteure jeunesse qui écrit toutes ses histoires avec de minuscules pattes sur son épaule, un minuscule bec contre sa joue.

Puis celle avec les oiseaux du jardin, que le petit perroquet regarde par la fenêtre tous les matins, et que l’auteure observe, émerveillée, en prenant parfois des notes dans un carnet.

Et surtout la rencontre avec une illustratrice au talent pas comme les autres, tellement sensible, inventive, ouverte sur le monde… et aussi amoureuse des jardins et des oiseaux.

Avec L’escapade de Paolo, ce que nous avons voulu faire, c’est raconter l’histoire d’un petit perroquet en se mettant à sa place… en imaginant ce qu’il pouvait ressentir. Et, à partir de cette escapade que tous les enfants rêvent un jour de faire (en n’oubliant pas d’apporter leur baluchon;-)) ouvrir la porte à la découverte des oiseaux du Québec.

Notre livre présente aux enfants d’ici 17 des oiseaux qu’on peut voir dans les villes et les villages du Québec, dans les parcs et les jardins, sur les bords des chemins campagnards ou citadins. La mésange, le geai bleu, le cardinal et le moineau y côtoient la paruline et la sittelle, la corneille et le colibri, et bien d’autres encore… Tous sont cachés dans les illustrations du livre, et tous sont illustrés et identifiés sur la magnifique jaquette, accompagnés de petites informations inusitées (ou permettant de mieux les identifier).

La création de ce livre s’est fait dans le bonheur : celui de partager avec les enfants notre amour des oiseaux. Car plus on ira à leur rencontre, plus on apprendra à les connaître, plus on aura envie de les protéger.

///

Un extrait de L’escapade de Paolo

Paolo hésite. Il a peur, un peu. Mais il ne peut résister à l’envie de suivre le petit oiseau. Il prend son élan et… comme c’est merveilleux ! Paolo sent le soleil caresser sa tête, le vent souffler sur ses plumes. Il vole ! Il vole ! Il vole ! Plus haut que la cime des arbres ! Plus haut que le toit des maisons !

Paulo est une fusée, Paolo est une comète, ira-t-il jusqu’aux nuages ?

*

Étourdi d’avoir volé si haut, le petit toui se pose sur une des branches du grand pin. Mais où est l’oiseau bleu qu’il a suivi ? Ah ! Le voilà par terre, en train de picorer. Paolo le rejoint d’un coup d’aile.

Comme c’est amusant de sentir les brins d’herbe sous ses pattes ! Il y a même un drôle de moineau au ventre orangé qui mange un ver de terre ! Camille dirait : « Pouah ! Pouah ! » avant de se mettre à rire…

*

Mais que se passe-t-il ? Pendant que Paolo pensait à sa Camille, tous les oiseaux des environs se sont envolés d’un seul coup, comme si quelque chose les avait effrayés. Quelque chose… ou quelqu’un ?

Paolo lève la tête et aperçoit un gros monstre rayé qui fonce droit sur lui. Sauve qui peut !

*

Ouf… Le petit perroquet a échappé aux griffes du gros chat tigré. Mais cette fois il a volé si loin qu’il ne sait plus du tout où est sa maison. Posé sur le toit d’une cabane de jardin, il grelotte et son cœur bat très fort.

Le ciel est devenu tout noir, le vent s’est levé et de grosses gouttes d’eau commencent à tomber. Bientôt ce sera l’orage…

***

L’escapade de Paolo, par Lucie Papineau et Lucie Crovatto, Les Éditions de la Bagnole

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire