Choisir la bonne mise au point

Vous souhaitez rafraîchir votre vélo… sans vous graisser les mains ? Optez pour une mise au point en magasin. Mais sachez laquelle choisir.

Vélo : choisir la bonne mise au point
Photo : Flickr

D’une boutique à l’autre, la nomenclature des forfaits d’entretien (mini/A, mineur/B, bronze, argent, or, etc.) et les prix ne sont pas uniformes. Pas évident de s’y retrouver, d’autant que les tâches effectuées changent en fonction des formules et des magasins. Voici quelques éléments pour vous aider à vous y retrouver.

Le professionnel, dans l’histoire, c’est le mécanicien. Laissez-le vous suggérer la mise au point la plus appropriée à l’état de votre vélo. Le forfait le moins cher pour un bon service tourne généralement autour de 40 $. Si, par exemple, vous m’apportez une bicyclette dont la chaîne est sale ou rouillée, je ne vous proposerai pas celui-là, qui ne convient qu’aux vélos neufs ou en très bon état, mais celui juste au-dessus, à 55 $.

Un bon forfait de base devrait comprendre :

  • l’ajustement des roulements (moyeux, pédalier, direction)
  • la vérification des boulons et écrous
  • l’alignement des roues de base
  • la vérification des fonds de jantes
  • le gonflage des pneus (pression maximale)
  • le réglage des systèmes de freins et des vitesses
  • la vérification de la hauteur de la tige de selle et de la potence

Une mise au point un peu plus coûteuse devrait inclure aussi :

  • le retrait et le nettoyage de la chaîne/cassette ou roue libre
  • la lubrification des câbles et des gaines des freins et des vitesses

Le démontage, le graissage et l’ajustement des moyeux, du jeu de direction et du jeu de pédalier seront quant à eux effectués dans des mises au point majeures, généralement d’une centaine de dollars ou plus. Il existe aussi des mises au point plus spécifiques, comme un nettoyage de la transmission, dans laquelle on retire les dérailleurs et la manivelle droite.

Sachez ensuite que les prix affichés ne comprennent pas le coût des nouvelles pièces ni leur installation. Cette dernière ne sera incluse dans le forfait que si le remplacement d’une pièce fait partie de l’entretien régulier du vélo. Par exemple, l’installation de nouveaux pneus n’est pas comprise.

Autre précision : si vous souhaitez faire installer du matériel que vous avez acheté dans une autre boutique ou sur Internet, on vous demandera plus cher. Ne soyez pas surpris; c’est une pratique tout à fait normale. D’abord, un mécanicien connaît toujours mieux ce qu’il vend. Ensuite, il sait qu’il pourra retourner la pièce au fournisseur si elle est défectueuse, ce qui n’est pas le cas si vous lui apportez le matériel que vous voulez faire poser.

Enfin, pour éviter les mauvaises surprises, soyez clair lors de l’estimation de la mise au point : faites part au mécanicien des problèmes que vous rencontrez avec votre vélo ou des changements que vous aimeriez y apporter. Cette visite annuelle à la boutique peut être, par exemple, l’occasion de faire changer votre chaîne et vos pignons.

Enfin, si vous voulez comparer les prix de deux magasins, n’hésitez pas. Cependant, assurez-vous que les vérifications et réglages effectués soient les mêmes partout. D’autre part, rappelez-vous qu’avoir un bon mécanicien, qui exécute ou supervise lui-même le travail, vaut de l’or. Il saura vous donner l’heure juste quant au boulot à effectuer sur votre vélo.