CINÉMA / 30 films français, oui, oui !

Sympa, rodé, Cinémania, c’est mon festival à moi. De dimension humaine – pas 250 films comme dans d’autres festivals, « seulement » 30 longs métrages francophones de fiction, sous-titrés en anglais. Grande diversité thématique ; réalisateurs connus ; premières œuvres ; près du tiers des films signés par des femmes. En résumé : 30 premières montréalaises projetées en 35 mm dans un cinéma… Impérial.

C’est parti hier avec Copacabana, de Marc Fitoussi, avec Isabelle Huppert. L’actrice, venue soutenir le film, semblait une brindille sur scène. Pourtant, que d’autorité à l’écran !

Le film ne révolutionne rien, mais fait du bien par où il passe. Une comédie sociale qui aborde le monde de l’emploi et celui des exclus. La comédie n’est pas un genre qui garnit outre mesure la filmographie de Mlle Huppert. Pourtant, elle y excelle. Elle joue avec sa fille, Lolita Chammah, qu’on aura besoin de voir dans un autre film avant de se prononcer sur son talent, ici assez peu exploité.

Autres films tentants dans la programmation :

Gardiens de l’ordre, un polar de Nicolas Boukhrief, avec Cécile de France en policière infiltrant l’univers du commerce de la drogue.


Illégal, d’Olivier Masset-Depasse, « sur la peur des immigrants clandestins en Europe du Nord et sur la complicité de la police et de l’État dans leur marginalisation ».

Potiche, comédie de François Ozon d’après un vaudeville de Barillet et Grédy, sur une femme au foyer propulsée chef d’entreprise. Il faut voir Catherine Deneuve, bigoudis sur la tête, reprendre le rôle créé sur la scène, en 1980, par Jacqueline Maillan.

Cinémania, Cinéma Impérial, à Montréal, jusqu’au 14 nov., 514 878-2882. Programme, synopsis et bandes-annonces des films : www.cinemaniafilmfestival.com

Laisser un commentaire