De la musique d’ici au Festival international de jazz

Le Festival international de jazz de Montréal débute officiellement demain, avec un grand spectacle gratuit de la chanteuse quand-même-un-peu-jazz-quand-on-y-pense Feist. La programmation de cette orgie de musique annuelle est pas mal du tout, cette année. Il y a encore Pink Martini et Holly Cole, comme à chaque année depuis 45 ans, quelques géants du jazz comme Chucho Valdés et Wayne Shorter et quelques «jeunes» comme Joshua Redman et Jason Moran. Il y a aussi Garou.

Et si, malgré cette avalanche de vedettes internationales, nous décidions d’être chauvin et de ne consommer que local durant ce festival? Nous n’en passerions pas moins un beau festival. Petite sélection 100% Québec:

Le Matos

Gratuit – Vendredi 28 juin, Samedi 29 juin, Dimanche 30 juin – 23h59

Il est minuit, c’est le temps de danser. Direction : Le Matos.

Jordan Officer

Gratuit – Samedi 29 juin – 17h et 19h

Si vous l’avez déjà croisé, c’était aux côté de Susie Arioli. Il était alors excellent. Sans la Susie, devinez quoi : il l’est encore.

Alexandra Stréliski

30$ – Samedi 29 juin – 19h

Les musiques pour piano de Stréliski ont tout pour plaire à un très large public. C’est simple, c’est imagé, c’est joli, c’est mélancolique, c’est comme la trame sonore d’un film qu’on aimerait voir. Son spectacle sera d’ailleurs accompagné de projections.

Afrodizz

Gratuit – Lundi 1er juillet, mardi 2 juillet, mercredi 3 juillet – 23h59

Avez-vous déjà dansé sur de l’afrobeat? C’est votre chance, en voici du bon.

Michel Donato, duo avec Pierre Tanguay, Groove en Bach

27$ – Mardi 2 juillet – 18h

Bach, grand compositeur qu’on s’attend à entendre joué par un orchestre ou un clavecin. En lieu et place, on l’entendra joué par Michel Donato, contrebassiste émérite, et Pierre Tanguay, batteur d’une créativité folle. Vous dire que c’est intrigant, ce serait un euphémisme.

Guy Nadon Big Band

29$ – Vendredi 5 juillet – 18h

Trop souvent, on étiquette Guy Nadon comme étant «le joueur de cacannes», et c’est bien triste. On éclipse ainsi le très bon batteur et musicien qui se cache derrière ce drôle de numéro. À plus de 70 ans, il joue encore de la baguette et du tambour, avec un big band, qui plus est.

Orchestre national de jazz de Montréal

44$ – Samedi 6 juillet – 21h30

Il y a à peu près autant de bonnes raisons d’aller entendre ce supergroupe qu’il y a de musiciens qui en font partie. Parmi ceux-ci : Jocelyn Couture, Bill Mahar, Jean-Nicolas Trottier, Robert Ellis, Christine Jensen, Jean-Pierre Zanella, Samuel Blais, André Leroux, Marianne Trudel et Karen Young.

Laisser un commentaire