Dalí : surréaliste !

La Galerie d’art Ambiance, dans le Vieux-Montréal, présente en première canadienne des gravures sur cuivre de Salvador Dalí provenant de ce qu’on appelle aujourd’hui la «collection Argillet».

dali

En 1959, Salvador Dalí se lie d’amitié avec le Français Pierre Argillet, qui deviendra l’éditeur de son œuvre.

Au fil des ans, Argillet a acquis de nombreuses pièces du maître surréaliste espagnol, essentiellement des gravures sur cuivre, constituant ce qu’on appelle aujourd’hui la « collection Argillet ».

Celle-ci est présentée en première canadienne à la Galerie d’art Ambiance, dans le Vieux-Montréal, sous la direction de Christine Argillet, fille du collectionneur, qui était d’ailleurs sur place les 18 et 19 octobre pour s’entretenir avec les visiteurs.

Et comme il s’agit d’une expo-vente, ceux dont le budget le permet pourront, en déboursant entre 5 000 et 50 000 dollars, mettre la main sur « leur » Dalí !

(Jusqu’au 9 novembre)