Daran, couvert de poussière

Le chanteur Daran est de retour avec un best of fort original. Il sera au Québec cet automne pour offrir des prestations en duo avec un bédéiste. Insolite.

Daran / Couvert de poussière / XII Bis/Dep

Daran a beau n’utiliser que quatre accords dans chaque chanson, le Français campe chaque fois une structure rock bien carrée qui permet de bûcher sur le rythme pendant que les mots percutent les murs et les éclaboussent à loisir.

Quelle bonne idée d’avoir réenregistré sans les dénaturer tous ces titres rageurs qu’on avait chantés à tue-tête dans les années 1990 et dont personne encore n’avait fait de best of ! « La télévision », « Olivia », « Dormir dehors » : des heures de plaisir. Neuf des treize chansons portent la griffe indélébile d’Alana Filippi (l’ex-compagne de Daran), mais il y a aussi des traces de Déménagé et du Petit peuple du bitume, albums plus récents du chanteur et compositeur, qui a toujours été très apprécié au Québec.

L’homme est d’ailleurs de retour cet automne pour offrir des prestations en duo avec un bédéiste. Insolite.