Death in Venice : explorer la face cachée de la lune

Venise ne pouvait pas ne pas réussir sa production de cette Mort à Venise, dernier opéra de Britten, basé, comme le film de Visconti, sur la nouvelle de Thomas Mann. 

Britten / Death in Venice. Martin Miller, Scott Hendricks, Alessandro Riga, Orchestra e Coro del Teatro La Fenice, Venise; chef : Bruno Bartoletti ; metteur en scène : Pier Luigi Pizzi ; juin 2008. DVD Dynamic 33608.

Venise ne pouvait pas ne pas réussir sa production de cette Mort à Venise, dernier opéra de Britten, basé, comme le film de Visconti, sur la nouvelle de Thomas Mann. La mise en scène de Pizzi, les décors somptueux et la chorégraphie érotique de Iancu nous plongent dans un monde de désirs réprimés et de fantasmes suffocants.

Britten malaxe des sonorités d’un exotisme capiteux avec celles de l’orchestre traditionnel. Des interprètes admirables nous guident à travers les méandres pestilentiels de cette partition vénéneuse. Fasci­nant, mais pour public averti.