Des jeux de cartes pour sensibiliser les soldats au patrimoine culturel

Le vol et la destruction du patrimoine culturel dans une zone de conflit est une réalité, mais certains se battent pour que cela ne devienne pas une fatalité.

Photo © Army Times
Photo © Army Times

Dans Les Monuments Men, qui a pris l’affiche vendredi dernier, George Clooney et ses compères tentent de mettre la main sur les œuvres d’art volées par les nazis durant la Deuxième Guerre mondiale. Le vol et la destruction du patrimoine culturel dans une zone de conflit est une réalité, mais certains se battent pour que cela ne devienne pas une fatalité, explique Wired.

Quand elle a appris que des soldats américains construisaient un héliport sur les vestiges de la ville antique de Babylone, en Irak, tout en se servant de pierres archéologiques pour remplir leurs sacs de sable, Laurie Rush, archéologue pour l’armée des États-Unis, a compris que la catastrophe culturelle et diplomatique ne tenait qu’à un fil. Elle a alors décidé de faire l’éducation des militaires afin de préserver l’héritage culturel des pays dans lesquels ils se trouvent.

Puisque les soldats avaient utilisé des paquets de cartes pour mémoriser l’identité des membres les plus recherchés du régime irakien, Laurie Rush a eu l’idée de se servir du même procédé pour leur faire découvrir des pièces d’art et d’architecture comme le minaret de la Grande Mosquée de Samarra. Chaque carte du jeu présente un artéfact, un site ou des conseils pour garder des objets antiques en bon état.

L’initiative a rencontré un tel succès que les soldats eux-mêmes ont demandé à ce qu’un autre jeu de carte soit réalisé à propos de l’Afghanistan. Laurie Rush et son équipe ont alors créé des cartes, ainsi que des guides informatifs sur l’architecture et des manuels pour les commandants de l’armée.

Laurie Rush est l’auteure de Archaeology, Cultural Property and the Military, que vous pouvez feuilleter ci-dessous.