Dessine-moi une chanson, Jérôme Minière

Ingénieux, allumé, ludique et léger, le nouvel album de Jérôme Minière possède toutes les qualités que l’on reconnaît depuis 10 ans à son auteur futé et, cette fois, peut-être même en mieux.

jeromeminiere-vrai-faux

Ingénieux, allumé, ludique et léger, le nouvel album de Jérôme Minière possède toutes les qualités que l’on reconnaît depuis 10 ans à son auteur futé et, cette fois, peut-être même en mieux.

Avec son petit gabarit et sa voix monocorde, l’ex-«petit cosmonaute» caricature l’univers factice de la chanson pop. Mais il aborde également de manière touchante des thèmes plus graves, comme l’immigration, l’ignorance, l’égoïsme ou encore les préjugés.

À l’inverse d’un Philippe Katerine, qui joue les débiles excentriques, Minière ne s’invente pas de personnage. Il est cet artisan amusé et attendri de la chanson, ce bricoleur astucieux dans un studio maison qui laisse parfois traîner dans l’enregistrement la voix de ses enfants qui s’amusent dans la chambre d’à côté.

« Le café espagnol » de Jérôme Minière

Jérôme Minière / Le Vrai Le Faux / La Tribu/Select

Laisser un commentaire