Dix spectacles en mangeant

Au café bistro L’Ange cornu, on mange – pas mal du tout – et on se remet en appétit avec des artistes que l’on a la chance d’avoir à portée d’yeux.

Au café bistro L’Ange cornu, on mange – pas mal du tout – et on se remet en appé
Elisapie Isaac

CHANSON / DIX SPECTACLES EN MANGEANT

À L’Assomption (dans Lanaudière), petite ville plutôt bien de ses personnes, j’ai découvert il y a quelque temps le café-bistro L’Ange cornu. Au menu: fromage halloum flambé au pastis et à la lime; maquereau fumé des frères Atkins (céleri-rave mariné sur roquette, relish de fenouil); club sandwich au lapin confit et croustillant de canard fumé maison. Comme on s’y rassasie sans vider son portefeuille, il reste quelques coupures pour s’offrir un spectacle, tout en restant sur place. Il y a manne ce mois-ci:

Elisapie Isaac, la chanteuse inuk, et sa belle voix embrassant pop et folk (30 juill.); Jonathan Roy – ses chansons folk-rock frappent moins fort que lorsqu’il jouait au hockey (31 juill.); Ian Kelly et les titres pop-folk de son chaleureux album Speak Your Mind (3 août); le quatuor Guy Bélanger, l’harmoniciste du blues (4 août); Les Denis Drolet et leur spectacle de stand-up, En construction, avec leur invraisemblable danseur, M. Just-to-buy-my-love (5 août); Anastasia Friedman, voix aguicheuse et folk-pop agrafant (6 août); Tricot Machine – Catherine, Matthieu et leurs comptines qui sentent bon la vie (13 août); Mara Tremblay, sa voix, son violon, son rock, les chansons de l’album Tu m’intimides (19 août); Angel Forrest, qui vogue entre folk, blues et pop (20 août); Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers, deux timbres qui vont bien ensemble, déclinant blues, folk, soul et rock (26 août).

L’Ange cornu, à L’Assomption, 450 589-9198, poste 5.