DJ, BD et Koala

Avec Space Cadet, le DJ Kid Koala propose une véritable trame sonore… de bande dessinée.

Kid Koala / Space Cadet / Ninja Tune

.

Depuis 15 ans, le DJ montréalais Kid Koala joue du tourne-disque comme d’un instrument, réinventant les techniques traditionnelles pour produire sourire en coin des musiques bricolées et jazzy. On a pu le voir avec de grosses pointures, en première partie de Radiohead et au sein du groupe virtuel Gorillaz.

Parallèlement, celui que sa mère appelle Eric San dessine?: la pochette de son disque Some of My Best Friends Are DJs, entre autres, se présente sous la forme d’un petit livre. Inversement, son livre Nufonia Must Fall était accompagné d’un court disque. Avec Space Cadet, il pousse la fusion encore plus loin et propose véritablement une musique… de bande dessinée.

Avec de très jolies gravures en blanc sur noir, Space Cadet raconte l’histoire d’un robot et de la fillette (future biologiste de l’espace) dont il prend soin. Le disque qui l’accompagne agit comme un guide émotif pour l’histoire sans paroles, chaque pièce étant associée à une page en particulier. Et, comme c’est souvent le cas avec les bandes originales au cinéma, la musique gagne en épaisseur une fois qu’on l’a écoutée avec le livre en main.


.

Le piano est à l’avant et les tables de lecture jouent un rôle d’accompagnement. Mais ça n’empêche pas le talent du DJ de briller. Ses platines se fondent de façon surprenante aux cordes et ajoutent aux berceuses mélancoliques la touche magique de Kid Koala.

Le son de Space Cadet est si intimiste que les spectacles de la tournée se font dans le silence. Le public assis par terre écoute la musique avec les écouteurs qu’on lui remet à l’entrée.

Laisser un commentaire