D’où vient le mot «péage» ?

Le péage est sans doute aussi vieux que l’invention du pont. Mais quelle est l’origine de ce mot ?

E008196
Photo : Getty Images

Le péage est sans doute aussi vieux que l’invention du pont.

Ce sont les Romains, grands bâtisseurs de ponts, qui ont inventé le pedaticum, soit le droit de mettre le pied (pedis) sur le pont pour le traverser.

Au Moyen Âge, le paage s’est généralisé à l’entrée des villes. Cette taxe était prélevée sur les personnes, les animaux et les marchandises pour le passage sur un chemin, une route ou un pont. Elle permettait ainsi d’en assurer l’entretien.

Dès le XVIIe siècle, on dénonça la multiplication de ces « taxes du pied », perçues comme du pur vol. Les mauvaises langues diront que plus ça change, plus c’est pareil.

Un des plus vieux ponts de France, surnommé le pont du Diable, près de Saint-Guilhem-le-Désert (gorges de l’Hérault), est aussi un des seuls qui n’a jamais connu de péage, car selon la légende locale, à la suite d’un pacte, le Malin en aurait garanti la solidité.