Éditeur.com

Sa plateforme d’autoédition en ligne révolutionne le monde du livre.

Photo : Jean-François Lemire
Photo : Jean-François Lemire

Alors qu’il cherche dans Internet des livres audio gratuits à emporter en vacances à Métis-sur-Mer, en 2005, le Montréalais Hugh McGuire ne trouve que les huit premiers chapitres de L’amant de lady Chatterley ! Trois courriels plus tard, il lance LibriVox, qui offre aujourd’hui gratuitement sur le Web 2 800 livres audio en 29 langues, dont près d’une centaine en français. Et son réseau de 4 000 bénévoles en ajoute de 50 à 100 par mois !

« Le numérique ne tuera pas l’édition traditionnelle, mais il va la changer », dit Hugh McGuire. Cet ancien ingénieur en mécanique âgé de 35 ans lançait en 2007 un autre collectif, Earideas, qui recense les balados (podcasts) de l’heure sur le Web. Et voilà qu’il vient de créer The Book Oven, un nouveau type de maison d’édition. « The Book Oven offrira une plateforme d’autoédition, qui permettra à un auteur de collaborer avec des rédacteurs, des réviseurs, des recherchistes, des photographes, des maquettistes », dit Hugh McGuire.

Les livres publiés à compte d’auteur sont maintenant aussi nombreux dans le monde que ceux qui sortent des maisons d’édition traditionnelles – environ 275 000 titres, soit 10 fois plus qu’il y a deux ans. « Hugh propose une façon nouvelle de créer un livre, un peu comme le blogue a démocratisé les tribunes publiques », dit Daniel Drouet, président de Montreal Start Up, société de capital de risque qui vient d’investir – la somme est confidentielle – dans The Book Oven.

En mai 2009, Hugh McGuire a réuni à Toronto 225 éditeurs pour le premier Book Camp, une conférence sur l’avenir du livre. « Les éditeurs voient bien ce qui arrive à la musique et au film, et ils se demandent qui aura l’avantage. L’avenir, c’est maintenant, et il faut agir. »