Emeli Sandé – Our Version Of Events

Cette nouvelle reine du palmarès au Royaume-Uni tombe à point pour remplacer momentanément la phénoménale Adele, qui s’absente en raison d’un congé de maternité.

Cette Écossaise à la peau noire, dont le père, directeur de chœur, vient de Zambie, nous a posé un lapin lors du Festival de jazz cet été. Mais on compte bien la voir à Montréal dans les meilleurs délais. Sandé étudiait la médecine neurologique à Glasgow. Pourtant, on comprend aisément, à l’écoute de son premier album gorgé de soul, comment sa voix royale l’a conduite dans la capitale anglaise à 24 ans.

L’expression « London calling » se justifie d’autant plus que cette nouvelle reine du palmarès au Royaume-Uni tombe à point pour remplacer momentanément la phénoménale Adele, qui s’absente en raison d’un congé de maternité. Sacrée meilleure artiste par les critiques britanniques, Emeli s’inspire de Massive Attack et de Joni Mitchell, mais fait aussi penser à Leona Lewis et Mariah Carey à leurs débuts, surtout dans les ballades. Rempli de somptueuses chansons pop et R&B avec piano et superbes cordes, le disque se termine par « Hope », un bel hymne à la paix écrit avec Alicia Keys.

EMELI SANDÉ / OUR VERSION OF EVENTS EMI