En librairie

Trois valeurs sûres : Eric Dupont, Jussi Adler-Olsen et Chrystine Brouillet.

Photo : Antoine Bordeleau

C’est un très grand roman que nous offre Eric Dupont, lui qui avait gagné une horde de lecteurs avec La fiancée américaine. Il nous entraîne cette fois sur une route du lilas particulièrement fleurie, dans l’écriture comme dans le sujet, au cœur d’une histoire féministe qui aborde la réalité des femmes. Par le truchement de leur vie ordinaire empreinte de tumulte, de violence, d’amour, de désir et d’espoir, les personnages de cette œuvre marquante nous apprennent surtout à vivre. N’est-ce pas un peu pour ça aussi qu’on lit ? (La route du lilas, par Eric Dupont, Marchand de feuilles, 592 p.)

Si le lilas fleurit, il y aura mariage. Nul n’est cependant capable de prédire comment il se terminera, si le meilleur saura faire oublier le pire ni si le pire des cas est préférable au célibat.

Tiré de La route du lilas

Ce n’est pas le premier best-seller du Danois Jussi Adler-Olsen qui paraît en français, mais c’est celui qui l’a révélé au monde entier. Il faut dire que ce suspense a tout pour fasciner, avec cette histoire singulière de deux pilotes britanniques qui, pendant la Deuxième Guerre mondiale, se retrouvent dans un hôpital psychiatrique où des médecins nazis se chargent d’eux à leur manière… L’atmosphère est si inquiétante que quelqu’un m’a confié avoir eu l’impression de perdre la boule en le lisant. Et c’est vrai que ce roman nous reste en tête longtemps. (L’unité alphabet, par Jussi Adler-Olsen, Albin Michel, 700 p.)

Chrystine Brouillet est chaque fois attendue comme le printemps, même si, exceptionnellement cette année, elle revient au début des temps frisquets pour titiller les amoureux de polars, mais les fines bouches également. La cuisine n’aura jamais été aussi présente dans son œuvre que dans ce portrait qu’elle dresse d’une célèbre chef montréalaise plongée dans un coma après avoir été victime d’un mystérieux accident de la route. Pendant l’enquête, ses copines tentent de la réveiller avec ce qu’elle connaît le mieux : les arômes. De succulentes recettes agrémentent d’ailleurs cette lecture. (Chambre 1002, par Chrystine Brouillet, Druide, 352 p.)

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Personne n’a de temps pour lire une brique de 1000 pages, mais il faudrait un journal des auteurs pour donner le goût de lire.