États-Unis : la radio qui bégaie

À la radio américaine, les pièces qui arrivent au sommet des palmarès passent sur les ondes beaucoup plus souvent et plus longtemps qu’il y a 10 ans. 

200205988-001
Photo : Getty Images

À la radio américaine, les pièces qui arrivent au sommet des palmarès passent sur les ondes beaucoup plus souvent et plus longtemps qu’il y a 10 ans.
Culture

En 2013, la chanson «Blurred Lines», de Robin Thicke, a été la plus jouée aux États-Unis, avec 750 000 diffusions. Alors qu’en 2003, «When I’m Gone», du groupe 3 Doors Down, n’en avait eu que 442 000.

Vous avez l’impression que la radio se répète ? Vous avez sans doute raison.

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue maintenant sur la politique avec un regard humoristique. Il est aussi chroniqueur musique pour le magazine L’actualité depuis 2011 et co-rédacteur en chef du webmagazine culturel Ma mère était hipster, en plus d’avoir participé à de nombreux projets radio, dont Bande à part (à Radio-Canada) et Dans le champ lexical (à CIBL). On peut le suivre sur Twitter : @OursMathieu.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie