Festival Artefact: une programmation de catégorie A

De Mara Tremblay à Mon Doux Saigneur, le festival promet d’en mettre plein les oreilles!

Le chanteur Matt Holubowski pendant un spectacle au bord de l'eau à l'été 2015. (Photo: Festival Artefact)
Le chanteur Matt Holubowski pendant un spectacle au bord de l’eau à l’été 2015. (Photo: Jean-Michael Seminaro)

Pour terminer la période des vacances en musique et en chansons, Artefact vous convie à Salaberry-de-Valleyfield du 25 au 27 août. Ce festival, créé il y a tout juste cinq ans, offre une programmation de qualité «A», laissant de la place à la relève tout en accueillant sur scène quelques piliers de la musique alternative québécoise.

Par exemple, Artefact a invité Mara Tremblay, Charlotte Cardin — découverte à La Voix —, Radio Radio, Fred Fortin et Marie-Pierre Arthur, mais aussi des artistes en ascension, comme Laurence Nerbonne, les rappeurs de Rednext Level (membres du collectif Alaclair Ensemble), Simon Kingsbury et les finalistes des Francouvertes Mon Doux Saigneur, pour ne nommer que ceux-là.

Pour les mélomanes cinéphiles, Artefact présentera également le documentaire Montréal New Wave, d’Érik Cimon, qui fait la lumière sur une scène musicale des années 1980 qui reste encore méconnue.

Tous les spectacles ont lieu à l’extérieur, au parc Delpha-Sauvé. Les organisateurs ont toutefois prévu un plan B en cas de pluie: tout le monde se dirigera vers l’église Saint-Augustin, question de rester bien au sec.

Le prix des billets, à 15 dollars par jour, frôle le ridicule.