Festival international de musique actuelle de Victoriaville : l’autre musique

Le Festival international de musique actuelle de Victoriaville, créé il y a 31 ans pour faire découvrir au public des initiatives musicales audacieuses, propose encore une fois plusieurs concerts intéressants.

musique-victo
Photo : Martin Morissette

Dans les Bois-Francs, c’est lui qui fait le printemps. Le Festival international de musique actuelle de Victoriaville, créé il y a 31 ans pour faire découvrir au public des initiatives musicales audacieuses, propose cette année le concert Résistances, de Jean Derome, inspiré de l’hydroélectricité et du chiffre 60, qui correspond à la fréquence à laquelle l’électricité est modulée en Amérique du Nord.

On surveillera également les Californiens du groupe Deerhoof, qui marie plusieurs genres musicaux, et l’aventure commune des formations montréalaises Suuns et Jerusalem In My Heart, figures de proue du rock expérimental.

Pour une sixième année, on pourra aussi emprunter le Circuit des installations sonores, qui ouvre des brèches dans le décor de la ville pour créer des expériences sensorielles inusitées. Bienvenue à Victoriaville !

(Du 14 au 17 mai)

Laisser un commentaire